Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Factors associated with delay in transfer of patients with ST-segment elevation myocardial infarction from first medical contact to catheterization laboratory: Lessons from CRAC, a French prospective multicentre registry - 16/01/19

Facteurs associés au délai de transfert entre le premier contact médical et la salle de coronarographie des patients présentant un infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST : données issues du registre français prospectif multicentrique CRAC

Doi : 10.1016/j.acvd.2018.04.008 
Gregoire Rangé a, , Christophe Saint Etienne b, Pierre Marcollet c, Stephan Chassaing d, Philippe Dequenne e, Radwan Hakim a, Jean Capsec f, Christophe Laure a, Sandra Gautier a, Franck Albert a, Lucile Godillon f, Pelle Stolt g, Pascal Motreff h, Leslie Grammatico-Guillon f
a Cardiology Department, Les Hôpitaux de Chartres, 4, rue Claude-Bernard, 28630 Le Coudray, France 
b Cardiology Department, centre hospitalo-universitaire de Tours, 37170 Chambray-lès-Tours, France 
c Cardiology Department, centre hospitalier de Bourges, 18000 Bourges, France 
d Cardiology Department, clinique Saint-Gatien, 37000 Tours, France 
e Cardiology Department, clinique Oréliance, 45770 Saran, France 
f Unité régionale d’épidémiologie hospitalière (UREH), 37044 Tours, France 
g MagliaRotta, 4053 Basel, Switzerland 
h Cardiology Department, centre hospitalo-universitaire de Clermont-Ferrand, 63000 Clermont-Ferrand, France 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 16 January 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

Background

It is critical to minimize the time between the first medical contact and primary percutaneous coronary intervention in patients with ST-segment elevation myocardial infarction.

Aims

To identify factors associated with a delay of>120min between first medical contact and primary percutaneous coronary intervention in patients with ST-segment elevation myocardial infarction.

Methods

Data were analysed from a regional French registry of patients undergoing coronary angioplasty for ST-segment elevation myocardial infarction<24h after symptom onset. Patients (n=2081) were grouped according to transfer times from first medical contact to primary percutaneous coronary intervention:>120min; or120min. Independent predictors of delay were identified by univariate and multivariable analyses.

Results

The median transfer time from first medical contact to primary percutaneous coronary intervention was 112min; 892 patients (42.9%) had a transfer time>120min. A delay of>120min was significantly associated with:75km distance from interventional cardiology centre at symptom onset (odds ratio 7.9); more than one medical practitioner involved before interventional cardiology centre (odds ratio 4.5); first admission to a hospital without an interventional cardiology centre (odds ratio 2.9); absence of emergency call (odds ratio 1.6); ≥90min between symptom onset and first medical contact (odds ratio 1.3); Killip class at admission>1 (odds ratio 1.8); lateral ischaemia (odds ratio 1.8); diabetes mellitus (odds ratio 1.6); and hypertension (odds ratio 1.3).

Conclusions

In ST-segment elevation myocardial infarction, a transfer time from first medical contact to primary percutaneous coronary intervention of>120min was associated with geographic, systemic and comorbid factors, several of which appear reasonably actionable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Réduire les délais de transfert préhospitalier des patients présentant un infarctus du myocarde (IDM) aigu est un enjeu majeur.

Objectif

Identifier les facteurs associés à un délai de transfert supérieur aux recommandations (>120min) entre le premier contact le médical et l’angioplastie coronaire primaire des patients présentant un IDM avec sus-décalage du segment ST.

Méthodes

Tous les patients du registre prospectif régional CRAC ayant présenté un IDM avec sus-décalage du segment ST de moins de 24h ont été analysés. Les patients ont été répartis selon leur délai de transfert entre le premier contact médical et l’angioplastie primaire (>120min et ≤120min). Les facteurs prédictifs indépendants de transfert retardé (>120min) ont été évalués en analyses uni- et multivariées.

Résultats

Le temps de transfert médian entre le premier contact médical et l’angioplastie primaire était de 112min et 892 patients (42,9 %) avaient un temps de transfert>120min. Un délai>120min était significativement associé à : une distance de plus de 75km entre le lieu de début des symptômes et le centre de coronarographie (odds ratio 7,9) ; le recours à plus d’1 intervenant médical pour le transfert jusqu’au centre de coronarographie (odds ratio 4,5) ; une première admission dans un hôpital sans centre de coronarographie (odds ratio 2,9) ; l’absence d’appel du 15 (odds ratio 1,6) ; un délai ≥ 90min entre le début des symptômes et le premier contact médical (odds ratio 1,3) ; une classe de Killip>1 à l’admission (odds ratio 1,8) ; une localisation latérale de l’ischémie myocardique (odds ratio 1,8) ; un diabète sucré (odds ratio 1,6) ; et une hypertension artérielle (odds ratio 1,3).

Conclusions

Chez les patients atteints d’un infarctus du myocarde avec élévation du segment ST, un délai de transfert retardé>120min entre le premier contact médical et l’angioplastie primaire était associé à des facteurs géographiques, systémiques et médicaux, dont certains semblent raisonnablement corrigeables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : ST-segment elevation myocardial infarction, Percutaneous coronary intervention, Primary angioplasty, Preadmission delay

Mots clés : Infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST, Angioplastie coronaire, Angioplastie primaire, Délai de transfert préhospitalier

Abbreviations : CI, CRAC, CVL, EMS, FMC, ICC, OR, PPCI, STEMI


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.