Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Parental acceptance of an intranasal vaccine: Example of influenza vaccine - 16/01/19

Doi : 10.1016/j.arcped.2018.11.002 
A.-G. Marien a, A. Hochart a, M. Lagrée a, D. Diallo a, A. Martinot a, b, F. Dubos a, b,
a Pediatric emergency unit & infectious diseases, hôpital R. Salengro, CHU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59000 Lille, France 
b EA 2694, santé publique : épidémiologie et qualité des soins, université de Lille, 59000 Lille, France 

Corresponding author. Pediatric emergency unit & infectious diseases, hôpital R. Salengro, CHU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59000 Lille, France.Pediatric emergency unit & infectious diseases, hôpital R. Salengro, CHU de Lille2, avenue Oscar-LambretLille59000France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 16 janvier 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

Background

Influenza vaccination coverage of children with chronic disease is insufficient in France, although a nasal live attenuated influenza vaccine (LAIV) has been approved.

Objective

We aimed to evaluate the acceptance of nasally administered vaccines by parents of children with chronic illness, by comparing LAIV vs. injectable inactivated influenza vaccine (IIV) acceptance.

Methods

We performed a retrospective, observational study (December 2014 to April 2015) including parents of all children vaccinated with the LAIV during the 2013–2014 influenza vaccination campaign at our university hospital. It was an opinion survey on the tolerance and acceptance of the LAIV.

Results

A standardized evaluation form was completed by 67/79 parents of all children who received the LAIV (mean age: 113±56 months; 64% with a chronic respiratory disease). The parents responded that vaccines in general were important (99%) but only 58% of them accepted the injectable route of administration. Of the 48 parents of children who had received both LAIV and IIV in the past, global opinion (P<0.0001) and tolerance (P<0.0001) were better for LAIV. For the future, 81% of parents would prefer LAIV, mainly because of needle absence and/or less painful character, and 18% IIV, mainly because of easier administration or habit.

Conclusion

The better acceptance of a nasally administrated vaccine could increase vaccination coverage in the future for nasal vaccines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Vaccine, Nasal administration, Parents’ acceptance, Influenza


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.