Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chordome géant du sacrum et reconstruction par lambeau perforant glutéal supérieur, à propos d’un cas clinique et revue de la littérature - 16/01/19

A giant sacral chordoma resection and reconstruction with a gluteal perforator flap, a case report and literature review

Doi : 10.1016/j.anplas.2018.10.004 
N. Brault a, Q. Qassemyar a, , C. Bouthors b, B. Lambert c, M. Atlan a, G. Missenard b
a Service de chirurgie plastique, reconstructive, esthétique, microchirurgie et régénération tissulaire, faculté de médecine, Sorbonne université, hôpital Tenon, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
b Service de chirurgie orthopédique et traumatologie, chirurgie du rachis, hôpital Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
c Service de chirurgie digestive et oncologique, université Paris-Sud, hôpital Bicêtre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 16 janvier 2019

Résumé

Introduction

Les chordomes sacrés sont des tumeurs osseuses primitives rares, dont l’exérèse chirurgicale est le seul traitement permettant près de 50 % de rémissions à 10 ans, avec ou sans radiothérapie. À un stade évolué, la résection tumorale peut être importante et morbide, allant de la sacrectomie totale à l’amputation abdomino-périnéale. La reconstruction de ces défects fait alors appel le plus souvent aux lambeaux musculo-cutanés de grand fessier ou de grand droit de l’abdomen. Nous décrivons le cas d’une patiente ayant bénéficié d’une sacrectomie étendue avec amputation abdomino-périnéale pour un volumineux chordome avec la réalisation d’un lambeau perforant glutéal supérieur désépidermisé.

Observation

Il s’agissait d’une patiente de 57 ans ayant eu une sacrectomie partielle avec amputation abdomino-périnéale. Le premier temps laparoscopique avait permis de disséquer un lambeau d’épiploon, de réaliser une colostomie terminale et de préparer l’exérèse finale lors du temps postérieur. Un lambeau perforant glutéal supérieur gauche désépidermisé fut prélevé dans le but de combler le défect, et d’apporter un soutien aux organes pelviens en recréant le mur abdominal postérieur.

Conclusion

L’apport récent de la cœlioscopie dans l’exérèse chirurgicale a permis de diminuer considérablement la morbidité de l’intervention. Cependant, la plupart des reconstructions utilisent des lambeaux musculo-cutanés, notamment de grand droit et de grand fessier, à l’importance fonctionnelle notable, et dont les prélèvements vont à l’encontre de la démarche diminution de morbidité entreprise par les chirurgiens oncologues.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Sacral chordomas are rare primary bone tumors and represent more than half of all primary malignant sacral tumors. Surgical resection is the only treatment with close to 50% of remission at 10 years, with or without radiotherapy. This tissue removal can be very extensive and morbid, particularly for evolved tumors. The reconstruction mostly uses myocutaneous flaps, notably the gluteus maximus flap and the latissimus dorsi flap, increasing morbidity of the surgical procedure. To avoid a muscular sacrifice and reduce the post-surgical morbidity, we describe the case of a patient who underwent a giant sacral chordoma resection and a reconstruction with a superior gluteal artery perforator flap.

Case report

A 57-y.o. patient with a voluminous sacral chordoma had undergone a partial sacrectomy and abdomino-perineal resection. Firstly, a laparoscopy was realized to create a colostomy, to dissect an omental flap and to prepare the monobloc resection. In a prone position, the resection of the tumor was achieved and a de-epithelialized superior gluteal artery perforator flap was performed to fill the space and to support pelvic organs.

Conclusion

For resections of sacral chordomas, coelioscopy has considerably reduced the surgical morbidity. However, the majority of reconstructions use myocutaneous flaps, specifically gluteus maximus and latissimus dorsi, which their postural function is considerable. Muscular sacrifice can lead to functional impotence with difficulty walking and standing up and run contrary to the diminution morbidity initiated by oncologic surgeons.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lambeau perforant glutéal supérieur, Chirurgie reconstructrice, Lambeau perforant, Chordome, Tumeur sacrum

Keywords : SGAP, Reconstructive surgery, Perforator flap, Chordoma, Sacral tumor


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.