Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les complications de la transfusion sanguine - 17/01/19

The complications of blood transfusion

Doi : 10.1016/j.anrea.2018.09.006 
Michael Bernasinski 1, , Jean-Marc Malinovsky 2, Pierre-Alexandre Roger 1, Elie Zogheib 3, Syria Laperche 4, Olivier Garraud 5, Patricia Besserve 1, Yazine Mahjoub 1, Hervé Dupont 1
1 CHU Amiens Picardie, réanimation cardiovasculaire-thoracique et respiratoire, pôle anesthésie-réanimations, D408, 80054 Amiens, France 
2 CHU de Reims, pôle urgences réanimation anesthésie douleur, rue Cognacq-Jay, 51100 Reims, France 
3 CHU Amiens Picardie, réanimation médicale, D408, 80054 Amiens, France 
4 Centre national de référence des hépatites B et C et du VIH en transfusion, Institut national de la transfusion sanguine, département d’étude des agents transmissibles par le sang, 75015, Paris, France 
5 Institut national de la transfusion sanguine, département des affaires internationales, 75015 Paris, France 

Michael Bernasinski, CHU Amiens Picardie, réanimation cardiovasculaire-thoracique et respiratoire, pôle anesthésie-réanimations, D408, 80054 Amiens, France.CHU Amiens Picardie, réanimation cardiovasculaire-thoracique et respiratoire, pôle anesthésie-réanimationsD408Amiens80054France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 17 janvier 2019

Résumé

Depuis l’affaire française très médiatisée du « sang contaminé » un ensemble de réglementations spécifiques et de procédures ont été établies pour améliorer la sécurité transfusionnelle. L’amélioration des techniques de préparation des produits sanguins labiles y a contribué également. La mise en place d’une organisation de l’hémovigilance (créée en 1993) a permis d’identifier et de définir l’incidence des différents effets indésirables de la transfusion sanguine. Les risques encourus lors d’une transfusion sanguine, même s’ils ne sont pas très fréquents, sont suffisamment graves pour justifier une évaluation préalable du rapport bénéfice-risque par les médecins. Les complications de la transfusion sont directement en relation avec le terrain, le capital génétique du patient transfusé, la qualité des produits sanguins labiles administrés mais également en lien avec le défaut de pratique. Elles ont changé en France au fil des années. Actuellement, le risque viral a fortement reculé et les réactions fébriles non hémolytiques et les allergies représentent aujourd’hui les principales complications de la transfusion. Le risque immunologique apparaît maintenant nettement supérieur au risque infectieux. La surcharge vasculaire représente encore la première cause de mortalité post-transfusionnelle en France. Ce travail a été rédigé pour fournir aux acteurs de la transfusion une synthèse sur les complications de la transfusion sanguine. Elles ne sont pas comparables suivant les pays en raison de l’hétérogénéité des préparations des produits sanguins labiles, des différentes politiques de prévention dans la sélection des donneurs et de la diversité de fonctionnement des systèmes d’hémovigilance (systématique ou sélectif). Dans cette revue générale, nous étudierons les complications de la transfusion selon le mécanisme physiopathologique. Nous insisterons sur les complications graves menaçant le pronostic vital. La première partie étant consacrée aux complications immunologiques, la deuxième aux complications infectieuses, la troisième aux accidents de surcharge. La dernière partie s’intéressera tout particulièrement à la transfusion massive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Since the highly advertised “contaminated blood” case in France, a set of specific regulations and procedures have been established to improve transfusion safety. Improved techniques for the preparation of labile blood products also contributed to this. The establishment of a haemovigilance organisation (created in 1993) made it possible to identify and define the incidence of various adverse effects of blood transfusion. The risks involved in a blood transfusion, even if they are not very frequent, are sufficiently serious to justify a preliminary evaluation of the benefit-risk ratio by the doctors. The complications of the transfusion are directly related to the genetic capital of the transfused patient, and the quality of the labile blood products administered. They have changed over the years. Currently, viral risk has declined sharply and febrile non-haemolytic reactions and allergies are now the main complications of transfusion. Immunological risk now clearly outpaces the infectious risk. Vascular surcharge is still the leading cause of post-transfusion mortality in France. This work was written to provide the participants in the transfusion with a synthesis on the complications of blood transfusion. They are not comparable across countries because of the heterogeneity of preparations of labile blood products, the different prevention policies in the selection of donors and the diversity of functioning of haemovigilance systems (systematic or selective). In this general review, we will study the complications of transfusion according to the pathophysiological mechanism. We will emphasise the serious complications that threaten the vital prognosis. The first part is devoted to immunological complications, the second to infectious complications, and the third to overload accidents. The last part will focus on massive transfusion.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Transfusion sanguine, Œdème pulmonaire aigu de surcharge, Transfusion massive, TRALI, Hémolyse intravasculaire par incompatibilité ABO, Réactions fébriles non hémolytiques, Infection bactérienne ou virale transmise par la transfusion

Keywords : Blood transfusion, Acute overload pulmonary oedema, Massive transfusion, TRALI, Intravascular haemolysis by ABO incompatibility, Non haemolytic febrile reactions, Bacterial or viral infection transmitted by transfusion


Plan


© 2018  Société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.