Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Nutrition lipidique maternelle et ses effets sur la santé de l’homme - 17/01/19

Impact of maternal dietary lipids on human health

Doi : 10.1016/j.cnd.2018.12.001 
Philippe Guesnet a, , Corinne Marmonier b, Constance Boyer b, Bernadette Delplanque c
a PG Consulting, 91440 Bures-sur-Yvette, France 
b Service recherche nutrition-santé, CNIEL, 75314 Paris, France 
c Institut des neurosciences Paris-Saclay (Neuro-PSI), 91405 Orsay, France 

Auteur correspondant. 13, villa Bellevue, 91440 Bures-sur-Yvette, France.13, villa BellevueBures-sur-Yvette91440France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 17 janvier 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les acides gras polyinsaturés (AGPI) de l’alimentation maternelle contribuent au développement optimal de l’enfant. Chez l’enfant, des études d’observations montrent qu’un déficit alimentaire en AGPI n-3 pendant la grossesse est lié à un retard de son développement visuel et qu’un déséquilibre en AGPI dans le lait maternel en faveur des n-6 est associé négativement avec le score de son développement cognitif. Ce déséquilibre favoriserait aussi le développement de l’obésité chez le jeune. Par ailleurs, la consommation d’AGPI n-3 à longue chaîne pendant la grossesse pourrait prévenir l’incidence des maladies allergiques de l’enfant, et des données sont disponibles concernant certaines classes d’aliments (poisson, produits laitiers) et ces maladies. Les recommandations nutritionnelles destinées à la femme enceinte et allaitante s’appuient principalement sur les données du développement cérébral et correspondent dans le lait maternel, à des teneurs d’environ 10 % des acides gras totaux pour l’acide linoléique, 1,5 % pour l’acide α-linolénique et 0,4 % pour l’acide docosahexaénoïque (DHA).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Maternal dietary polyunsaturated fatty acids (PUFA) ensure optimal infant development. Observational studies reported in infants that a specific deficit in n-3 PUFA intake in pregnant women was associated with a reduction in their visual acuity, and a low docosahexaenoic acid (DHA) content associated with a high level of n-6 PUFA in breast milk was negatively associated with lower cognitive development. They agree with the hypothesis that unbalanced n-6/n-3 ratio could promote the development of adipose tissue and obesity. Moreover, they suggest that long-chain n-3 PUFA consumption during pregnancy may prevent the incidence of allergic diseases in children. Lastly, specific association between the maternal ingestion of food groups and the infant health has been studied mainly on allergic outcomes (fish, dairy products). Nutritional recommendations for PUFA intake in pregnant and lactating women were mainly based on brain development data, corresponding to breast milk levels of 10% of total fatty acids for linoleic acid, 1.5% for α-linolenic acid and 0.4% for DHA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Acides Gras polyinsaturés (AGPI), Développement cérébral, Lait maternel, Nutrition maternelle

Keywords : Breast Milk, Brain Development, Maternal Nutrition, Polyunsaturated Fatty Acids (PUFA)


Plan


 Texte issu d’une conférence de Philippe Guesnet lors de la réunion du Groupe Lipides et Nutrition, le 21 novembre 2017. Publié en anglais dans OCL 2018 25 (3), D302. Traduit en français et reproduit dans les Cahiers avec la permission de l’éditeur.


© 2019  Société française de nutrition. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.