Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

French Validation of the Competitive Aggressiveness and Anger Scale (FVCAAS) - 25/01/19

Validation française de l’échelle d’agressivité et de colère compétitive (VFEACC)

Doi : 10.1016/j.psfr.2018.11.003 
Y. Albouza a, b, , P. Chazaud c
a Université Côte-d’Azur, LAMHESS, EA 6312, Nice, France 
b Université de Toulon, LAMHESS, EA 6312, Toulon, France 
c Université de Claude-Bernard-Lyon 1, L-Vis, EA 7428, Lyon, France 

Corresponding author at: Faculty of sport sciences, laboratory of human motricity, education, sport, and health (LAMHESS, EA 6312), Toulon university, avenue de l’université, 83130 La Garde, CS 60584 - 83041 Toulon Cedex 9, France.Faculty of sport sciences, laboratory of human motricity, education, sport, and health (LAMHESS, EA 6312), Toulon universityavenue de l’université, 83130 La GardeToulon Cedex 9CS 60584 - 83041France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 25 janvier 2019

Abstract

The aim of this study was to propose a French Validation of the Competitive Aggressiveness and Anger Scale (FVCAAS). The instrument was developed from the original version, which is composed of two subscales (six items by subscales) assessing aggressiveness and anger in competitive athletes (CAAS, Maxwell & Moores, 2007). Four studies have been conducted with 1428 competitors. In the first study, the exploratory factor analysis extracted the two-factor structure from the original version, both with good internal consistency. The second study confirmed that the two-factor structure of the instrument was consistent with the original version and showed its partial invariance across genders. The third study demonstrated the temporal stability of the FVCAAS. In the fourth study, both concurrent and discriminant validities were confirmed, supporting the validity and reliability of the FVCAAS. The contributions of this study and limitations are discussed, together with perspectives for future studies of aggressiveness in competitive sports.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’objet de cette étude est de valider une version française de l’échelle d’agressivité et de colère compétitive (VFEACC) parce qu’elle met l’accent sur les antécédents les plus importants de l’agression chez l’athlète. L’outil a été développé à partir de la version originale qui est composée de deux sous-échelles de six items mesurant l’agressivité et la colère des compétiteurs (CAAS, Maxwell & Moores, 2007). Quatre études ont été réalisées auprès de 1428 compétiteurs. Dans la première étude, l’analyse factorielle exploratoire reproduit le même model à deux factors de la version originale, avec de bonnes consistances internes [Colère : α=0,87 ; Agressivité : α=0,84 ; Échelle totale : α=0,81]. La deuxième étude a confirmé la même structure à deux facteurs de la version originale avec de bonnes indices d’ajustement [χ2(53)=100,77 ; CFI et TLI0,95 ; RMSEA et SRMR0,06]. Aussi, elle soutient l’invariance partielle au niveau le plus contraint (i.e., strict) de la structure factorielle de la VFEACC à travers le genre et montre que cet instrument est valide pour les garçons et les filles. La troisième étude a montré la stabilité temporelle de la VFEACC. Les tests t se sont avérés non significatifs, ainsi les scores de corrélation, de consistance et de fiabilité étaient significatifs [r0,60 ; α0,69 ; ICC0,60, p<0,05]. Enfin, la quatrième étude a montré la validité concourante de l’instrument au travers de ses relations avec d’autres construits mesurant l’agressivité et la colère (Masse, 2001) et le désengagement moral en sport (Corrion et al., 2010), aussi la validité discriminante a été vérifiée par les scores de comparaison selon le sexe d’athlète (garçons vs filles) et le type du sport (contact vs sans-contact). Ces résultats supportent la validité, la fiabilité et l’utilité de l’VFEACC pour mesurer l’agressivité et la colère compétitive chez les athlètes français. L’apport de cette étude, certaines limitations et des perspectives pour de futures recherches sur l’agressivité et la colère ont été discutées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Aggressiveness, Validation, Competitive Aggressiveness and Anger Scale, Structural equation modeling, Gender invariance

Mots clés : Agressivité, Validation, Échelle d’Agressivité et de Colère Compétitive, Équation structurelle, Invariance selon le sexe


Plan


© 2018  Société Française de Psychologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.