Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Accuracy of claim data in the identification and classification of adults with congenital heart diseases in electronic medical records - 28/01/19

Performance des données de remboursement pour identifier et classer les adultes atteints de cardiopathie congénitale dans les dossiers médicaux électroniques

Doi : 10.1016/j.acvd.2018.07.002 
Sarah Cohen a, , Anne-Sophie Jannot a, b, Laurence Iserin c, Damien Bonnet d, e, Anita Burgun a, b, Jean-Baptiste Escudié a, b
a Inserm-UMRS 1138, Team 22, Cordeliers Research Centre, Paris Descartes University, 15, rue de l’École de Médecine, 75006 Paris, France 
b Department of Medical Informatics and Public Health, Georges Pompidou European Hospital, AP–HP, 75015 Paris, France 
c Adult Congenital Heart Disease Unit, Cardiology Department, M3C, Reference Centre for Complex Congenital Heart Diseases, Georges Pompidou European Hospital, AP–HP, 75015 Paris, France 
d Department of Paediatric Cardiology, M3C, Reference Centre for Complex Congenital Heart Diseases, hôpital Necker-Enfants-Malades, AP–HP, 75015 Paris, France 
e Paris Descartes University Sorbonne Paris Cité, 75006 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

The content of electronic medical records (EMRs) encompasses both structured data, such as billing codes, and unstructured data, including free-text reports. Epidemiological and clinical research into adult congenital heart disease (ACHD) increasingly relies on administrative claim data using the International Classification of Diseases (9th revision) (ICD-9). In France, administrative databases use ICD-10, the reliability of which is largely unknown in this context.

Aims

To assess the accuracy of ICD-10 codes retrieved from administrative claim data in the identification and classification of ACHD.

Methods

We randomly included 6000 patients hospitalized at least once in 2000–2014 in a cardiology department with a dedicated specialized ACHD Unit. For each patient, the clinical diagnosis extracted from the EMR was compared with the assigned ICD-10 codes. Performance of ICD-10 codes in the identification and classification of ACHD was assessed by estimating sensitivity, specificity and positive predictive value.

Results

Among the 6000 patients included, 780 (13%) patients with ACHD were manually identified from EMRs (107,092 documents). ICD-10 codes correctly categorized 629 as having ACHD (sensitivity 0.81, 95% confidence interval 0.78–0.83), with a specificity of 0.99 (95% confidence interval 0.99–1). The performance of ICD-10 codes in correctly categorizing the ACHD defect subtype depended on the defect, with sensitivity ranging from 0 (e.g. unspecified congenital malformation of tricuspid valve) to 1 (e.g. common arterial trunk), and specificity ranging from 0.99 to 1.

Conclusions

Administrative data using ICD-10 codes is a precise tool for detecting ACHD, and may be used to establish a national cohort. Mining free-text reports in addition to coded administrative data may offset the lack of sensitivity and accuracy when describing the spectrum of congenital heart disease using ICD-10 codes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Les dossiers médicaux électroniques (DME) incluent des données structurées-codes de facturation- et des données non structurées sous forme texte libre. L’épidémiologie clinique concernant des adultes ayant une cardiopathie congénitale (ACC) repose de plus en plus sur des données administratives de remboursement utilisant la Classification internationale des Maladies, neuvième révision (CIM-9). En France, ces bases de données utilisent la CIM-10 dont la fiabilité est inconnue dans ce contexte.

Objectifs

Évaluer la performance des codes CIM-10 extraits des données de remboursement pour identifier et classer les patients ACC.

Méthodes

Un total de 6000 patients adultes tirés au sort et hospitalisés au moins une fois en 2000–2014 ont été inclus. Le diagnostic clinique extrait du DME a été comparé aux codes CIM-10 assignés. La sensibilité, la spécificité et la valeur prédictive positive pour identifier et classer les patients ACC ont été évaluées.

Résultats

Un total de 780/6000 (13 %) patients ACC ont été identifiés à partir des DME (107,092 documents). Les codes CIM-10 ont identifié 629 d’entre eux (sensibilité 0,81, IC95 % 0,78–0,83) avec une spécificité de 0,99 (IC95 % 0,99–1). La performance du codage pour catégoriser le type de cardiopathie dépendait de celui-ci avec une sensibilité allant de 0 à 1 et une spécificité de 0,99 et 1.

Conclusion

Les données administratives utilisant la CIM-10 permettent d’identifier les ACC et pourraient servir à établir une cohorte nationale d’ACC. Les méthodes d’extraction automatique d’informations des comptes rendus cliniques pourraient compenser le manque de sensibilité et de précision de la CIM-10 à décrire le spectre des cardiopathies congénitales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Adult congenital heart disease, Diagnostic code, Nomenclature, Electronic medical records

Mots clés : Cardiopathie congénitale adulte, Code diagnostic, Nomenclature, Dossier médical électronique

Abbreviations : ACHD, CDW,, CHD, CM, EMR, FN, FP, HEGP, ICD-9, ICD-10, NLP, NPV, PFO, PPV, Regex, TN, TP


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 112 - N° 1

P. 31-43 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Contractibility sensor signal evolution predicts cardiovascular events in patients with cardiac resynchronization therapy
  • Rodrigue Garcia, Charles Guenancia, François Le Gal, Michaela Rehman, Vincent Tao, Luc Christiaens, Pierre Ingrand, Bruno Degand
| Article suivant Article suivant
  • Vasospastic angina: A literature review of current evidence
  • Fabien Picard, Neila Sayah, Vincent Spagnoli, Julien Adjedj, Olivier Varenne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.