Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’ipséité et le Soi – Approches phénoménologiques et cliniques - 30/01/19

Ipseity and Self – Phenomenological and clinical approaches

Doi : 10.1016/j.evopsy.2018.11.001 
Georges Charbonneau a, , b  : Psychiatre des Hôpitaux, psychiatre d’exercice privé, Directeur de Recherche
a 8, avenue Gabriel-Peri, 95100 Argenteuil, France 
b Psychopathologie fondamentale et psychanalyse, Université Paris Denis Diderot, 8, place Paul-Ricoeur, Batiment Olympe-de-Gouge, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif L’ipséité (autre nom du Soi) est un concept central et précis pour la psychopathologie des psychoses, des névroses et personnalités pathologiques. Ce travail veut donner un statut à ce concept et montrer comment il sert à comprendre les troubles psychotiques, les troubles graves de la personnalité et les grandes crises de l’existence.

Méthode

Esquisser une généalogie du concept, proposer une conception dynamique de l’identité humaine (identité ipsé ou idem) et montrer ses altérations possibles dans les psychoses. Différencier les niveaux d’altération de l’identité humaine et comment les symptômes psychiatriques peuvent se comprendre comme des tentatives de recomposition de cette ipséité altérée.

Résultats

Notre travail converge vers un paradigme d’une grande importance : les psychoses peuvent se comprendre comme des formes d’altération de la structure d’ipséité. Il envisage un certain nombre de grandes situations cliniques pour illustrer la portée de ce paradigme.

Discussion

Ce paradigme montre sa pertinence pour un enrichissement d’une réflexion clinique incluant des repères et des fondements anthropologiques et pas seulement psychologiques. Il n’exclut aucune autre lecture de la psychopathologie, de l’apport des neurosciences et de la réflexion éthique.

Conclusion

Le Soi s’avère comme un incontournable de la psychiatrie. Que nous restions dans la clinique générale des psychoses, des troubles graves de la personnalité ou du traumatisme, que nous employons les références psychanalytiques ou de thérapies familiales, le Soi devient l’instance de référence par laquelle une certaine forme de subjectivité redevient pensable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Ipseity (another name for the Self) is a central, precise concept in the psychopathology of psychoses, neuroses and pathological personalities. This work aims to give a status to this concept, and show how it serves to understand psychotic disorders, serious personality disorders and major life crises.

Methodology

The appeoach involves an overview of the genealogy of the concept, and proposes a dynamic conception of the human identity (ipse or idem) so as to illustrate the alterations that can occur in psychoses. We distinguish different levels of alteration of human identity and show how psychiatric symptoms can be understood as attempts to recompose this altered ipseity.

Results

Our work converges towards a paradigm of great importance: psychoses can be understood as forms of alteration of the ipseity structure. It considers a number of emblematic clinical situations to illustrate the scope of this paradigm.

Discussion

This paradigm proves relevant for an enrichment of clinical reflection that integrates not only psychological references but also anthropological references. It does not exclude other readings of psychopathology, the contribution of neuroscience or ethical considerations.

Conclusion

The Self appears as essential to psychiatry. Whether in the general clinical management of psychoses, serious personality disorders and trauma, or in the use of psychoanalytic approaches or family therapies, the Self forms a central reference enabling a certain form of subjectivity to become thinkable again.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ipséité, Soi, Prépsychologique, Réflexivité, Psychose

Keywords : Ipseity, Self, Prepsychological, Reflexivity, Psychosis


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Charbonneau G. L’ipséité et le Soi – Approches phénoménologiques et cliniques. Evol psychiatr 2019; 84 (1): pages (pour la version papier) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 84 - N° 1

P. 113-126 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le soi et le non soi comme problème phénoménologique posé à l’expérience psychiatrique
  • Jean Naudin, Michel Cermolacce, Raoul Belzeaux, Brice Martin, Marie Degrandi
| Article suivant Article suivant
  • Entre soi et non-soi, l’espace de la rencontre. La paradoxalité du vivant
  • Philippe Jeammet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.