Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’addiction aux smartphones : validation française de l’échelle Internet Addiction Test-version smartphone (IAT-smartphone) et caractéristiques psychopathologiques associées - 07/02/19

Smartphone addiction: French validation of the Internet Addiction Test-Smartphone version (IAT-smartphone) and associated psychopathological features

Doi : 10.1016/j.encep.2017.12.002 
S. Barrault a, b, , F. Durousseau a, N. Ballon c, d, e, C. Réveillère a, P. Brunault a, c, d, e
a Département de psychologie, université François-Rabelais-de-Tours, EA 2114 « Psychologie des Âges de la Vie », 37000 Tours, France 
b CHRU de Tours, CSAPA-37, centre Port-Bretagne, 37000 Tours, France 
c Équipe de liaison et de soins en addictologie, CHRU de Tours, 37000 Tours, France 
d UMR Inserm U930 ERL, 37000 Tours, France 
e Université François-Rabelais-de-Tours, 37000 Tours, France 

Auteur correspondant. Université François-Rabelais de Tours, 3, rue des tanneurs, 37000 Tours, France.Université François-Rabelais de Tours, 3, rue des tanneurs, 37000 Tours, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Les objectifs de ce travail étaient  de valider la version française de l’échelle d’addiction aux smartphones « Internet Addiction Test–version smartphone » (IAT-smartphone) ; d’étudier le lien entre addiction aux smartphones, addiction à internet, dépression, anxiété et impulsivité.

Méthode

Nous avons inclus 216 personnes (population non clinique) via une enquête en ligne. Nous avons évalué l’addiction aux smartphones (IAT-smartphone), le temps passé et les types d’activités sur smartphone, l’addiction à internet (Internet Addiction Test), l’impulsivité (UPPS-P Impulsiveness Behavior Scale), les symptômes dépressifs et anxieux (Hospital and Anxiety Depression scale). Nous avons testé la validité de construit de l’IAT-smartphone (analyse factorielle exploratoire, consistance interne, corrélations), et déterminé ses facteurs associés (régression linéaire multiple).

Résultats

L’âge moyen était de 32,4±12,2 ans, incluant 75,5 % de femmes. L’IAT- smartphone possédait une structure mono-factorielle (expliquant 42 % de la variance), une excellente consistance interne (α=0,93) et était associée avec les variables addiction à internet (ρ=0,85 ; p<0,001), dépression (ρ=0,31 ; p<0,001), anxiété (ρ=0,14 ; p<0,05), l’impulsivité et notamment les dimensions d’urgence négative (ρ=0,20 ; p<0,01), urgence positive (ρ=0,20 ; p<0,01) et manque de persévérance (ρ=0,16 ; p<0,05). L’addiction à internet prédisait 70,8 % du score total IAT-smartphone.

Conclusions

La version française de l’échelle Internet Addiction Test-smartphone semble être un questionnaire valide et fiable pour évaluer l’addiction aux smartphones. Celle-ci apparaît fortement liée à la symptomatologie anxio-dépressive et à l’impulsivité. La forte association entre addiction aux smartphones et addiction à internet suggère que l’addiction aux smartphones pourrait être une des formes cliniques d’addiction à internet.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Since their first appearance in 1992 smartphones have improved constantly, and their use, combined with the rapid spread of the Internet, has increased dramatically. The recent emergence of this technology raises new issues, at both individual and societal levels. Several studies have investigated the physical and psychological harm that may be caused by smartphones. The issue of excessive smartphone use as an addictive disorder is frequently raised and debated, although it is not acknowledged in international classifications. In France, there is no validated assessment tool for smartphone addiction. Therefore, the aims of this research were: to validate a French translation of the Internet Addiction Test-smartphone version (IAT-smartphone); to study the links between smartphone addiction, Internet addiction, depression, anxiety and impulsivity.

Method

Two hundred and sixteen participants from the general population were included in the study (January to February 2016), which was available online using Sphinx software. We assessed smartphone addiction (French version of the Internet Addiction Scale – smartphone version, IAT-smartphone), specificity of smartphone use (time spent, types of activity), Internet addiction (Internet Addiction Test, IAT), impulsivity (UPPS Impulsiveness Behavior Scale), and anxiety and depression (Hospital Anxiety and Depression scale, HAD). We tested the construct validity of the IAT-smartphone (exploratory factor analysis, internal consistency, non-parametric correlation tests for convergent validity). We also carried out multiple linear regressions to determine the factors associated with IAT-smartphone.

Results

Mean age was 32.4±12.2 years; 75.5% of the participants were women. The IAT-smartphone had a one-factor structure (explaining 42 % of the variance), excellent internal consistency (α=0.93) and satisfactory convergent validity. Smartphone addiction was associated with Internet addiction (ρ=0.85), depression (ρ=0.31), anxiety (ρ=0.14), and some impulsivity subscales, including “negative urgency” (ρ=0.20; P<0.01), “positive urgency” (ρ=0.20; P<0.01), and “lack of perseverance” (ρ=0.16; P<0.05). Age was negatively associated with the IAT-S total score (ρ=−0.25; P<0.001), and there was a non-significant difference between the IAT-S total scores of men and women (29.3±10.2 vs. 32.7±12.4; P=0.06). Multiple linear regression showed that age, anxiety, depression, average time spent on the smartphone, impulsivity and Internet addiction explained 71.4 % of the variance of IAT-smartphone scores. However, this score dropped to 13.2 % when Internet addiction was removed from the model. This variable alone explained 70.8 % of the IAT-smartphone scores.

Conclusion

The French version of the IAT-smartphone is a reliable and valid questionnaire to assess smartphone addiction. This addiction appears to be strongly linked to anxiety, depression and impulsivity. The strong association between smartphone addiction and Internet addiction suggests that smartphone addiction is one of the many forms of Internet addiction. In fact, smartphones may not be the object of the addiction but rather a medium facilitating Internet access as it makes it possible to connect anywhere anytime. This raises the issue of the potential role of smartphones in speeding up and facilitating the development of Internet addiction.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Addiction aux smartphones, Addiction à Internet, Anxiété, Dépression, Impulsivité, Psychométrie, Internet Addiction Test version smartphone=IAT-smartphone, Addictions comportementales

Keywords : Smartphone addiction, Internet addiction, Anxiety, Depression, Impulsivity, Psychometrics, Internet Addiction Test – smartphone version=IAT-smartphone, Behavioral addictions


Plan


© 2017  L'Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 1

P. 53-59 - février 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’orientation des patients souffrant d’un trouble dépressif aux urgences psychiatriques par le médecin traitant est-elle associée à la décision d’hospitalisation : étude observationnelle
  • P. Chrétien, P. Caillet, F. Bouazzaoui, A. Kaladjian, N. Younes, S. Sanchez
| Article suivant Article suivant
  • Crossed prevalence results between subtypes of eating disorder and bipolar disorder: A systematic review of the literature
  • S. Thiebaut, N. Godart, L. Radon, P. Courtet, S. Guillaume

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.