Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une hyperpigmentation révélant un déficit sévère en vitamine B12 - 08/02/19

Hyperpigmentation revealing severe vitamin B12 deficiency

Doi : 10.1016/j.jpp.2019.01.002 
H. Sahel
 Service de dermatologie, université d'Alger 1, faculté de Médecine, laboratoire de recherche de Biochimie génétique, boulevard Said Touati, 16000 Alger, Algérie 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 08 février 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

La vitamine B12 est une vitamine indispensable à l’organisme. Son déficit se traduit fréquemment par des signes hématologiques et neurologiques, rarement par des troubles cutanés à type d’hyperpigmentation. Nous rapportons le cas d’une fillette anorexique sous régime végétarien strict, présentant une hyperpigmentation ayant permis de révéler un déficit sévère en vitamine B12 précédant l’apparition des autres signes classiques.

Observation

Patiente âgée de 15 ans, indemne de toute pathologie, présentait une hyperpigmentation du visage, de la face dorsale des mains et pieds, des avant-bras et du cou avec une atteinte de la muqueuse buccale (une glossite, une perlèche et des érosions orales). Ces signes étaient associés à une anorexie et à un amaigrissement ainsi qu’à une faiblesse généralisée avec apathie. Les examens biologiques notamment hématologiques étaient sans anomalies. Le taux de la vitamine B12 était à 92 pg/mL(normes=189–883 pg/mL) et celui de la vitamine B9 à 2,5 ng/mL (normes=3,6–20,5 pg/mL). Un traitement à base d’acide folique et de la vitamine B12 avait permis d’obtenir une nette amélioration des lésions dermatologiques et de l’apathie après 25 jours de traitement. Le diagnostic retenu était donc celui d’une hyperpigmentation cutanée secondaire à une carence sévère en vitamine B12 du fait de sa disparition à la suite de la supplémentation par cette vitamine.

Conclusion

Notre observation est originale du fait que les lésions dermatologiques ont permis de révéler une carence sévère en vitamine B12, en l’absence des autres anomalies classiques. Elle devrait être ainsi évoquée chez l’enfant devant toute hyperpigmentation acquise d’étiologie inexpliquée. Son dépistage précoce et son traitement adéquat permettent d’éviter le développement d’une atteinte neurologique irréversible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Vitamin B12 is an essential vitamin in the body. Its deficit is frequently reflected by haematological and neurological signs, rarely by skin disorders such as hyperpigmentation. We report a case of an anorexic girl under strict vegetarian diet, with hyperpigmentation that revealed a severe vitamin B12 deficiency preceding the appearance of other classic signs.

Case report

Fifteen-year-old patient, free from any pathology. She had diffuse hyperpigmentation (of the face, dorsal surface of the hands and feet, forearms and neck) with involvement of the oral mucosa (glossitis, perleche and oral erosions). These signs were associated with anorexia and weight loss as well as generalized weakness with apathy. Biological examinations in particular hematological were without anomalies. The dosage of vitamins revealed a vitamin B12 level at 92 μg/mL (norms=189–883 μg/mL) and that of vitamin B9 at 2.5 μg/mL (norms=3.6–20.5 μg/mL). Treatment with folic acid and vitamin B12 resulted in a marked improvement in cutaneo-mucous lesions and apathy after 25 days of treatment. The diagnosis was therefore that of cutaneous hyperpigmentation secondary to severe vitamin B12 deficiency due to its disappearance as a result of supplementation with this vitamin.

Conclusion

Our observation is original in that the dermatological lesions have revealed a severe deficiency of vitamin B12, in the absence of other classical abnormalities. It should be so evoked in the child before any acquired hyperpigmentation of unexplained etiology. Early detection and adequate treatment prevent the development of irreversible neurological damage.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Vitamine B12, Déficit en vitamine B12, Hyperpigmentation, Lésions cutanées

Keywords : Vitamine B12, Vitamin B12 deficiency, Hyperpigmentation, Skin lesions


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.