Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Measuring dating violence: Conflict or non-conflict related instructions? - 11/02/19

Évaluer la violence dans les relations amoureuses : des instructions relatives ou non relatives à un contexte de conflit ?

Doi : 10.1016/j.erap.2018.11.001 
A. Courtain a, b, c, , F. Glowacz b, c
a FRESH doctoral grant – from the Fund for Scientific Research (Fonds National de la Recherche Scientifique), Belgium 
b Service de psychologie clinique de la délinquance, faculté de psychologie, logopédie et sciences de l’éducation (FPLSE), université Liège, 1, place des Orateurs, 4000 Liège, Belgium 
c Unité de recherche ARCh (adaptation, résilience et changement), université Liège, Liège, Belgium 

Corresponding author. Service de psychologie clinique de la délinquance, faculté de psychologie, logopédie et sciences de l’éducation (FPLSE), université Liège, 1, place des Orateurs, 4000 Liège, Belgium.Service de psychologie clinique de la délinquance, faculté de psychologie, logopédie et sciences de l’éducation (FPLSE), université Liège1, place des OrateursLiège4000Belgium

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Introduction

Dating violence, as well as the broader field of intimate partner violence, has mainly been investigated with two conflict-related questionnaires (Conflict in Adolescent Dating Relationship Inventory CADRI, Conflict Tactics Scale CTS). Indeed, the respondents have to report aggressive behaviors that occurred in a context of conflict. Such conflict-related instructions prevent us from investigating violence occurring outside a context of conflict.

Objective

The aim of the study was to explore whether the use of a conflict-related or a non-conflict-related version of the CADRI could impact dating violence prevalences and scores, and to investigate conceptual issues associated with conflict-related questionnaires.

Method

A total of 186 participants ranging in age from 16 to 23 years (M=18.93, SD=1.52, 64.5% girls) were administered a new version of the CADRI (i.e. with non-conflict related instructions) and then the original version of the CADRI (i.e. with conflict-related instructions). The instrument investigated threatening behaviors, relational, physical, sexual and verbal dating violence.

Results

For several forms of dating violence, prevalence rates and scores decreased from the non-conflict-related version to the conflict-related version: males showed more frequent drops than females. There were more frequent gender differences for rates and scores on the conflict-related version than on the non-conflict-related version.

Conclusion

The use of non-conflict-related instructions is an opportunity not to limit the study of dating violence to behaviors occurring during a conflict or an argument. It allows a broader understanding of dating violence beyond any conflict-related instruction.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La violence dans les relations amoureuses des adolescents et adultes émergeants, au même titre que le champ plus large de la violence entre partenaires, a principalement été étudiée à partir de deux questionnaires (Conflict in Adolescent Dating Relationship Inventory CADRI, Conflict Tactics Scale CTS) dont les consignes mentionnent un contexte de conflit. En effet, les répondants y rapportent les comportements agressifs ayant eu lieu dans un contexte de conflit ou de dispute. Or, de telles instructions ne permettent pas d’étudier les comportements violents se produisant en dehors d’un contexte de conflit ou dispute.

Objectif

L’enjeu est d’investiguer si les prévalences et scores en matière de violence dans les relations amoureuses varient en fonction du recours à une version du CADRI qui mentionne un contexte de conflit d’une part ou une version qui n’en mentionne pas d’autre part. L’objectif est également de relever les questions conceptuelles qu’un contexte de conflit mobilise.

Méthode

Une nouvelle version du CADRI (c’est à dire sans contexte de conflit dans l’instruction) ainsi que la version originale (c’est à dire avec contexte de conflit dans l’instruction) ont été administrées à 186 sujets âgés de 16 à 23 ans (M=18,93, ET=1,52, 64,5 % de filles). Cet outil évalue les menaces, violences relationnelles, physiques, sexuelles et verbales dans une relation amoureuse.

Résultats

Pour plusieurs formes de violence, les taux de prévalence et les scores diminuent depuis la version dont la consigne ne mentionne pas un contexte conflit vers la version mentionnant un contexte de conflit : cette diminution est plus fréquente pour les garçons que pour les filles. Les différences de taux et de scores entre les filles et les garçons sont plus fréquentes sur la version mentionnant un contexte de conflit que sur la version n’en mentionnant pas.

Conclusion

Le recours à un questionnaire qui ne mentionne pas un contexte de conflit permet de ne pas limiter l’étude de la violence dans les relations amoureuses à des comportements ayant pris place durant un conflit ou une dispute. Cela permet une compréhension plus étendue de la violence dans les relations amoureuses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Dating violence, Conflict, Situational couple violence, Intimate partner violence

Mots clés : Violence dans les relations amoureuses, Conflit, Violence situationnelle de couple, Violence entre partenaires intimes


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 69 - N° 1

P. 1-8 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Intolerance of uncertainty and difficulties in emotion regulation: Proposal for an integrative model of generalized anxiety disorder
  • C. Ouellet, F. Langlois, M.D. Provencher, P. Gosselin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.