Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Healing of resistant corneal neurotrophic ulcers using a matrix regenerating agent - 11/02/19

Cicatrisation d’ulcères cornéens neurotrophiques résistants à l’aide d’un agent de régénération matriciel

Doi : 10.1016/j.jfo.2018.05.009 
B. Cochener , C. Zagnoli, C. Hugny-Larroque, S. Derrien
 Service d’Ophtalmologie, hôpital Morvan, CHU de Brest, 2, avenue Foch, 29609 Brest, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Purpose

To assess the success rate of a matrix regenerating agent (RGTA) in the treatment of chronic corneal ulcers resistant to conventional treatments.

Methods

Uncontrolled prospective observational study in patients with corneal neurotrophic ulcer (Stage 2 or 3 of the Mackie classification), unresponsive to standard medical or surgical treatments and managed with RGTA as an adjunctive treatment. Corneal ulcers were evaluated using slit-lamp examination and optical coherence tomography after 2 weeks, 1 month, 2 months and 3 months. Success was defined as complete corneal healing.

Results

RGTA was administered to 20 patients (20 eyes) with chronic corneal ulcers of various causes, including keratoplasty (7 eyes, 35.0%), herpetic keratitis (5 eyes, 25.0%) and intracorneal ring (3 eyes, 15.0%). Total corneal healing was observed in 13/20 patients (65.0%) within 1 to 3 months. RGTA was discontinued due to partial healing/ulcer stagnation in 6 patients (30.0%), and aggravation of the ulcer in 1 patient (5.0%). Relapses were reported in 4 patients (20.0%) several months after cessation of RGTA treatment. No adverse reactions were noted.

Conclusions

In the event of failure of conventional treatments, RGTA may be an alternative medical treatment for patients with chronic corneal ulcers, avoiding the need to resort to surgical treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Évaluer le taux de succès d’un agent de régénération matriciel (RGTA) dans le traitement des ulcères cornéens chroniques résistants aux traitements standards.

Méthodes

Étude observationnelle, prospective, non contrôlée chez des patients présentant un ulcère cornéen neurotrophique (stade 2 ou 3 selon la classification de Mackie), ne répondant pas aux traitements médicaux ou chirurgicaux standards et gérés par le RGTA en traitement d’appoint. Les ulcères cornéens ont été examinés à la lampe à fente et par tomographie de cohérence optique après 2 semaines, 1 mois, 2 mois et 3 mois. Le succès thérapeutique était défini par la guérison complète de l’ulcère.

Résultats

Le RGTA a été administré à 20 patients (20 yeux) présentant des ulcères cornéens chroniques d’étiologies différentes, principalement des kératoplasties (7 yeux, 35,0 %), des kératites herpétiques (5 yeux, 25,0 %) et des anneaux intracornéens (3 yeux, 15,0 %). La guérison complète a été observée chez 13/20 (65,0 %) patients après 1 à 3 mois. Le RGTA a été arrêté après guérison partielle ou stagnation de l’ulcère chez 6 patients (30,0 %) et après aggravation de l’ulcère chez 1 patient (5,0 %). Une rechute a été rapportée chez 4 patients (20,0 %) plusieurs mois après l’arrêt du RGTA. Aucun effet indésirable dû au RGTA n’a été noté.

Conclusions

En cas d’échec des traitements standards, le RGTA peut être une alternative médicale pour les patients présentant des ulcères cornéens chroniques, évitant le recours au traitement chirurgical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Neurotrophic corneal ulcer, Corneal healing, Matrix regenerating agent, RGTA

Mots clés : Agent de régénération matricielle, Cicatrisation cornéenne, RGTA, Ulcère cornéen neurotrophique


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 2

P. 159-165 - février 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les facteurs pronostiques de la chirurgie des trous maculaires idiopathiques : à propos de 107 yeux (Approche par analyse univariée)
  • A. Bennis, F. Chraibi, M. Abdellaoui, A.I. Benatiya, P. Lenoble
| Article suivant Article suivant
  • Les effets du cross-linking cornéen sur la mesure de pression intra-oculaire dans le kératocône
  • S. Badri, A. Mchachi, M. Alnadhari, L. Benhmidoune, A. Chakib, R. Rachid, M. Elbelhadji, A. Amraoui

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.