Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Courants résidus et opérateurs de Monge–Ampère - 11/02/19

Residue currents and Monge–Ampère operators

Doi : 10.1016/j.crma.2019.01.011 
Michel Méo
 Institut Élie Cartan de Lorraine, Université de Lorraine, boulevard des Aiguillettes, BP 70239, 54506 Vandœuvre-lès-Nancy, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le lundi 11 février 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

On étend au cas où le support est un sous-ensemble analytique éventuellement singulier le théorème de Federer de structure du courant résidu. Par ailleurs, on détermine la loi générale de transformation de la distribution   associée à une application holomorphe  . On arrive ainsi à l'interprétation cohomologique de la classe fondamentale associée à un cycle analytique effectif, qui n'est pas nécessairement localement intersection complète. Par cette même loi, on obtient une caractérisation des sous-ensembles algébriques de dimension pure de  , qui sont des intersections complètes. On caractérise aussi les intersections complètes de codimension q dans   en termes des solutions de l'équation de Monge–Ampère singulière dans  . Enfin, on exprime la condition sur la dimension des pôles de la fonction plurisousharmonique u impliquant que l'opérateur de Monge–Ampère   est d'ordre 0, pour tout courant positif fermé Q de bidimension  .

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

We extend to the case when the support is a possibly singular analytic subvariety the Federer theorem on the structure of the residue current. On another hand, we determine the general law of transformation of the distribution   associated with a holomorphic map  . In such a way, we arrive at the cohomological interpretation of the fundamental class of an effective analytic cycle, which is not necessarily a local complete intersection. By this same law, we obtain a characterization of the pure dimensional algebraic subsets of  , which are complete intersections. We also characterize the complete intersections of codimension q in   in terms of the solutions of the singular Monge–Ampère equation in  . Lastly, we express the condition on the dimension of the poles of the plurisubharmonic function u, so that the Monge–Ampère operator   has measure coefficients, for all closed positive current Q of bidimension  .

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Académie des sciences. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.