Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le dossier patient informatisé est plus fiable que les données médico-administratives hospitalières pour la surveillance automatisée des hémorragies du post-partum - 14/02/19

Doi : 10.1016/j.respe.2019.01.030 
D. Walther a, P. Halfon a, R. Tanzer b, B. Burnand a, M. Baeriswyl c, Y. Vial d, D. Desseauve d, M.-A. Le Pogam a,
a Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP), Centre hospitalier universitaire Vaudois (CHUV), Lausanne, Suisse 
b Data science & recherche, Direction des systèmes d’information, Centre hospitalier universitaire Vaudois (CHUV), Lausanne, Suisse 
c Département d’anesthésiologie, Centre hospitalier universitaire Vaudois (CHUV), Lausanne, Suisse 
d Département femme-mère-enfant, Centre hospitalier universitaire Vaudois (CHUV), Lausanne, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’incidence cumulée des hémorragies du post-partum (HPP) est fréquemment utilisée pour évaluer la qualité de leur prévention et de leur prise en charge. Elle varie cependant en fonction de la fiabilité des données sources utilisées. Nous avons évalué la fiabilité des données médico-administratives hospitalières (DMAH) et des données du dossier patient informatisé (DPI) pour « monitorer » l’incidence des HPP/HPP sévères.

Méthodes

Tous les accouchements d’enfant unique, hors transfert, survenus entre 2014 et 2016 dans un hôpital universitaire suisse et pour lesquels un consentement général à l’utilisation des données était signé, ont été inclus dans l’étude (n=7904). Le volume des pertes sanguines, extrait de la lettre de sortie et du compte-rendu opératoire par text-mining, combiné à la chute de l’hémoglobinémie après l’accouchement a servi à identifier les HPP/HPP sévères à partir du DPI. Une sélection de codes de diagnostic et de procédure a permis d’identifier les HPP/HPP sévères à partir des DMAH. La fiabilité des deux sources de données a été évaluée par comparaison à la revue manuelle d’un échantillon stratifié sur le risque d‘HPP de 334 dossiers médicaux.

Résultats

Les sensibilités (IC 95 %) des détections basées sur le DPI et les DMAH étaient respectivement de 95,2 % (92,6 %–97,8 %) et 38,2 % (33,3 %–43,0 %) pour l’HPP ; et de 87,5 % (85,2 %–89,8 %) et 36,2 % (26,3 %–46,1 %) pour l’HPP sévère. Les spécificités étaient supérieures à 97 %. De 2014 à 2016, l’incidence des HPP basée sur le DPI a diminué de 15,6 % (13,1 %–18,2 %) à 8,5 % (6,7 %–10,5 %). L’incidence des HPP sévères est demeurée stable à environ 4 % (3,5 %–4,4 %). Les incidences basées sur les DMAH sont restées systématiquement sous-estimées.

Discussion/Conclusion

Le DPI fournit des estimations plus fiables de l’incidence des HPP/HPP sévères que les DMAH et pourrait constituer un excellent outil de surveillance automatisée et d’évaluation de la sécurité obstétricale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémorragie du post-partum, Dossier patient informatisé, Données médico-administratives hospitalières, Sensibilité-Spécificité, Text-mining


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° S2

P. S81 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Césariennes programmées en Centre-Val de Loire : pratiques et Indications – Comparaison des taux selon la classification de Robson
  • E. Laurent, A.-I. Lecuyer, S. Baron, D. Turpin, J. Potin, L. Grammatico-Guillon
| Article suivant Article suivant
  • Macrosomie à la naissance : influence de l’environnement socioéconomique maternel
  • F. Boubred, V. Pauly, L. Boyer, F. Romain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.