Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de l’observance et de l’acceptation du traitement du syndrome d’apnées du sommeil par PPC chez le patient âgé cohorte S.AGES - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.191 
F. Martin 1, ,  F.Gagnadoux 2, F. Onen 3, H. Onen 4, M. Le Vaillant 5
1 Hôpital des jockeys, Chantilly, France 
2 CHU pneumologie, Angers, France 
3 CHU Bichat, Paris, France 
4 CHU Gériatrie, Lyon, France 
5 Institut de recherche en sante respiratoire des pays de la Loire, Angers, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Déterminer les facteurs prédictifs d’observance et d’acceptation du traitement en comparant une cohorte de sujet âgés (S.AGES) et d’adultes jeunes (Pays de la Loire).

Méthodes

Étude descriptive, prospective, multicentrique de cohorte entre janvier 2014 et juillet 2017, d’une population de nouveaux patients âgés de 70 ans et plus ayant consulté pour somnolence diurne excessive et/ou ronflements dans des centres de gériatrie ou de pneumologie. Diagnostic de SAHOS confirmé par une polysomnographie ou une polygraphie ventilatoire.

Résultats Au total, 805 patients âgés inclus (moyenne 80,6 ans), 513 atteints de SAOS, 385 traités par PPC ; 198 patients âgés sous traitement par PPC suivis plus de 5 mois et étudiés. Sont rapportées :

– les caractéristiques sociodémographiques et cliniques des populations âgées et jeunes, avec comparaisons intra groupe, comparaison entre observants et non-observants ;

– l’évolution des caractéristiques cliniques gériatriques sous PPC des sujets âgés appareillés, avec comparaisons âgés et jeunes.

Les 198 patients âgés traités par PPC suivis 5 mois au moins, présentent une amélioration significative de la somnolence (scores Epworth et ODSI), de la cognition (MMSE) et de la qualité de vie (SF36).

Conclusion

Les profils sociodémographiques et médicaux des patients âgés observant et des patients plus jeunes sont significativement différents. En termes d’efficacité clinique, chez le sujet âgé apnéique des critères gériatriques méritent une attention particulière telle que l’amélioration de la somnolence au questionnaire ODSI, de la cognition mesurée par le MMSE et de la qualité de vie (SF36).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 12 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Déterminants de la persistance d’événements résiduels chez les patients apnéiques traités par pression positive continue
  • S. Bailly, N. Daabek, I. Jullian-Desayes, M. Joyeux-Faure, M. Sapene, Y. Grillet, J.-C. Borel, R. Tamisier, J.-L. Pépin
| Article suivant Article suivant
  • Canules à haut débit pour le traitement du syndrome d’apnées obstructives du sommeil chez l’enfant non observant à la pression positive continue
  • A. Amaddeo, S. Khirani, A. Frapin, T. Teng, L. Griffon, B. Fauroux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.