Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La séquence sommeil lent - sommeil paradoxal est-elle fondamentale pour la consolidation mnésique ? - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.206 
M. Strauss 1, , L. Griffon 2, P. Van Beers 3, M. Chennaoui 3, D. Léger 4, P. Peigneux 5
1 EA 7330 VIFASOM, université Paris-Descartes, UR2NF, université Libre de Bruxelles, Paris, France 
2 EA 7330 VIFASOM, université Paris-Descartes, Paris, France 
3 EA 7330 VIFASOM, université Paris-Descartes, IRBA, Paris, France 
4 Centre du sommeil et de la vigilance, Hôtel-Dieu, EA 7330 VIFASOM, université Paris-Descartes, Paris, France 
5 Neuropsychology and Functional Imaging Research Group (UR2NF), université Libre de Bruxelles, Bruxelles, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Dans quelle mesure l’architecture du sommeil joue un rôle dans la consolidation mnésique reste débattu : chaque stade de sommeil joue-t-il un rôle indépendant, ou la séquence ordonnée sommeil lent (SL) - sommeil paradoxal (SP) est-elle déterminante (hypothèse séquentielle) ?

Méthodes

Cinquante-quatre patients atteints de narcolepsie et d’hypersomnie centrale ont été testés en mémoire déclarative et perceptive avant et après une sieste, répétée 3 fois dans la journée. Les performances de consolidation mnésique ont été comparées entre les siestes avec séquence normale (SL-SP), les siestes avec séquence inverse (SP-SL), et les siestes sans séquence complète (SL ou SP).

Résultats

La consolidation mnésique était similaire quelque soit la séquence des stades de sommeil. Les performances étaient par contre corrélées au temps passé en SL en mémoire perceptive uniquement.

Conclusion

L’hypothèse séquentielle n’est pas confirmée par nos résultats. Chaque stade de sommeil pourrait donc jouer un rôle indépendant dans la consolidation mnésique. Cependant, on ne peut exclure l’absence d’effet lié spécifiquement aux types de mémoire testés ou à la population de patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 17 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation clinique de la dysautonomie dans la Narcolepsie de Type 1
  • L. Barateau, S. Chenini, C. Pesenti, A.-L. Rassu, E. Evangelista, R. Lopez, I. Jaussent, Y. Dauvilliers
| Article suivant Article suivant
  • Association entre syndrome d’apnées obstructives du sommeil et atteinte hépatique : méta-analyse sur données individuelles
  • I. Jullian-Desayes, W. Trzepizur, J. Boursier, M. Joyeux-Faure, S. Bailly, M. Benmerad, M. Le Vaillant, R. Tamisier, F. Gagnadoux, J.-L. Pépin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.