Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact du syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil sur la dysfonction endothéliale–étude EndoSAS - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.208 
V. Bironneau 1, , M. Le Vaillant 2, R. Andriantsitohaine 3, F. Goupil 4, S. Launois 5, J.-L. Pépin 5, P. Priou 6, W. Trzepizur 6, M.C. Martinez 3, F. Gagnadoux 6
1 Inserm 1063, service de pneumologie, université de Poitiers, université Bretagne-Loire, CHU, Poitiers cedex, France 
2 Inserm UMR U988-EHESS, centre de recherche médecine, CNRS UMR 8211, Villejuif, France 
3 Inserm 1063, université Bretagne-Loire, Angers, France 
4 Service de pneumologie, centre hospitalier, Le Mans, France 
5 Inserm UMR 1042, laboratoire EFCR, université Grenoble-Alpes, HP2, CHU de Grenoble, Grenoble, France 
6 Inserm 1063, département de pneumologie, université Bretagne-Loire, CHU d’Angers, Angers, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

La dysfonction endothéliale est un des mécanismes impliqués dans la morbidité cardiovasculaire (CV) associée au syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS). L’objectif est d’évaluer l’implication réelle du SAHOS sur la fonction endothéliale et de déterminer le rôle des cofacteurs de risque CV.

Méthodes

Inclusion de 348 patients issus de 4 études antérieures (DIVAS, MirSAS, PolySAS, VASOAM) comportant une mesure de l’index de réactivité hyperhémique (RHI), marqueur validé de la fonction endothéliale. Tous ces patients étaient indemnes de maladies CV avérées et avaient une polysomnographie pour suspicion de SAHOS.

Résultats

En analyse univariée, la dysfonction endothéliale (RHI<1,67) était associée à l’âge (p=0,038), le sexe féminin (p=0,0246), l’obésité (p=0,0017), le diabète (p<0,0001), l’HTA (p=0,0553) mais à aucun des marqueurs de sévérité du SAHOS. En analyse multivariée, seul le diabète augmentait le risque de dysfonction endothéliale (OR :4,09 (2,00–8,38).

Conclusion

La dysfonction endothéliale observée chez les patients apnéiques est liée aux cofacteurs de risque CV et plus particulièrement le diabète de type 2 plus qu’à la présence et la sévérité du SAHOS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 18 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Association entre syndrome d’apnées obstructives du sommeil et atteinte hépatique : méta-analyse sur données individuelles
  • I. Jullian-Desayes, W. Trzepizur, J. Boursier, M. Joyeux-Faure, S. Bailly, M. Benmerad, M. Le Vaillant, R. Tamisier, F. Gagnadoux, J.-L. Pépin
| Article suivant Article suivant
  • Évolution du syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) et impact sur les arythmies cardiaques après anesthésie générale
  • R. Tamisier, L. Seguin, S. Doutreleau, R. Guzun, M. Destors, P. Albaladejo, J.-L. Pépin, J.-F. Payen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.