Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Première crise d’épilepsie après 60 ans : la polysomnographie doit-elle faire partie intégrante du bilan étiologique ? - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.213 
J.-B. Bancilhon 1, D. Caparros 2, S. Gaillard 2, M. Giroux 3, R. Lombard 4, M.-P. Perriol 5,
1 Neurophysiologie clinique, laboratoire du sommeil, CHRU de Lille, Lille, France 
2 Pneumologie, clinique Teissier, Valenciennes, France 
3 Neurologie, hôpital Jean-Bernard, Valenciennes, France 
4 Clinique Vauban, Valenciennes, France 
5 Laboratoire du sommeil, hôpital Jean-Bernard, Valenciennes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Il existe un pic d’incidence d’épilepsie après 60 ans, avec au premier rang l’épilepsie post-AVC. Or la pathologie vasculaire et les crises partagent un facteur de risque commun : le syndrome d’apnées du sommeil (SAS). La récidive de crises est favorisée par l’insuffisance de sommeil, dont la première cause organique est le SAS. Le SAS favorise la pathologie neurovasculaire. Établir ce lien modifierait la thérapeutique.

Méthodes

Étude prospective, non interventionnelle, portant sur des patients âgés de plus de 60 ans, ayant consulté pour une première crise d’épilepsie entre septembre 2011 et avril 2017, enregistrés en polysomnographie hospitalière.

Résultats

Au total, 55 patients ayant présenté une première crise à 72±7,7 ans ont participé. Leur IMC était de 28±5kg/m2. L’entourage rapportait des apnées dans 26 % des cas. 73 % des sujets se plaignaient de nycturie, 58 % de troubles mnésiques, 39 % d’asthénie. Seulement 20 % avaient un score d’Epworth>à 10/24 (score médian=5,5 [2,3–8]). Néanmoins, 100 % avaient un IAH>5/h ; 96 % avaient un IAH>15/h et 78 % un SAS sévère. L’IAH moyen était de 46,8±22/h.

Conclusion

Une si forte association entre SAS et crise n’est pas fortuite. Or dans 2 5 % des cas le bilan étiologique reste négatif et le traitement anti-épileptique est souvent mal toléré (ataxie, irritabilité, cognition). Le dépistage systématique du SAS permettrait la prévention primaire ou secondaire de l’AVC. Le suivi des patients évaluera l’impact de la PPC sur l’évolution vasculaire, cognitive, la qualité de vie et la possibilité de sursoir au traitement antiépileptique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 19-20 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence et facteurs de risque du syndrome modéré à sévère d’apnées obstructives du sommeil dans la dépression majeure : une étude sur 703 individus
  • M. Hein, J.-P. Lanquart, G. Loas, P. Hubain, P. Linkowski
| Article suivant Article suivant
  • Le rôle de la polysomnographie dans le management respiratoire du syndrome d’apnée obstructive du sommeil chez les nourrissons Pierre Robin
  • P. Bierme, P. Reix, P. Franco, L. Coutier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.