Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Relations entre caractéristiques polysomnographiques des premiers mois de vie et développement neurocognitif à 3 ans - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.226 
A. Guyon 1, , S. Plancoulaine 2, C. Stagnara 3, S. Flori 3, F. Bat-Pitault 4, J.-S. Lin 5, H. Patural 3, P. Franco 6
1 Unité de sommeil pédiatrique, hôpital Femme-Mère-Enfant, Bron, France 
2 Inserm UMR1153 centre de recherche épidémiologie et statistiques, Paris, France 
3 Unité de soins intensifs en néonatalogie, Saint-Etienne, France 
4 Unité de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent, Marseille, France 
5 Inserm 1028 Physiologie intégrée du système d’éveil, Lyon, France 
6 Unité de sommeil pédiatrique, hôpital Femme-Mère-Enfant/Inserm 1028, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Peu d’études rapportent le lien entre la quantité et/ou la qualité du sommeil et la cognition chez l’enfant pré-scolaire. Le but était donc d’étudier les relations entre le sommeil des premiers mois de vie et les caractéristiques neurocognitives à 3 ans.

Méthodes

Les enfants inclus dans cette étude faisaient partie de la cohorte AuBE. Ces enfants ont bénéficié d’une polysomnographie à terme (M0) et à 6 mois (M6) ainsi que d’un bilan neuropsychologique à 3 ans (WIPPSI-III). Les caractéristiques du sommeil ont été déterminées pour la nuit et le jour et les différents sous-scores du WIPPSI-III ont été calculés : le score total (FISQ), la composante verbale (VIQ), la composante de performance (PIQ). Les relations entre les scores de QI et les variables du sommeil ont été étudiées en utilisant des modèles avec l’enfant comme variable répétée avec ajustement pour la période de sommeil (jour/nuit), la maturation (M0/M6), l’exposition au tabac, le score de dépression, l’âge de la mère, la durée d’allaitement et le genre.

Résultats

Les résultats de 118 polysomnographies réalisées chez 78 enfants ont été analysés. Les scores moyens obtenus pour le VIQ, PIQ et FISQ étaient dans les normes. Plus les micro-éveils pendant le sommeil de nuit étaient fréquents, plus le VIQ était diminué. D’autre part, la durée de sommeil et l’efficacité du sommeil en journée étaient négativement associées à tous les scores de QI.

Conclusion

En conclusion, des caractéristiques de sommeil précoces telles que la fragmentation du sommeil ou la durée des siestes pourraient influencer les fonctions cognitives à 3 ans.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 24 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les nouveau-nés prématurés sont-ils capables de vasodilater pour s’endormir ?
  • V. Bach, S. Delanaud, L. Barcat, E. Bodin, P. Tourneux, J.-P. Libert
| Article suivant Article suivant
  • De l’éveil au sommeil : quand perdons-nous connaissance ?
  • M. Strauss, F. Raimondo, J. Sitt, L. Naccache, S. Dehaene

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.