Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

De l’éveil au sommeil : quand perdons-nous connaissance ? - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.227 
M. Strauss 1, , F. Raimondo 2, J. Sitt 2, L. Naccache 2, S. Dehaene 3
1 Cognitive neuroimaging unit, CEA DSV/I2BM, Inserm, neurospin center, université libre de Bruxelles, Gif/yvette, France 
2 Neuropsychology and neuroimaging team, Inserm UMRS 975, ICM, Paris, France 
3 Cognitive neuroimaging unit, CEA DSV/I2BM, Inserm, neurospin center, collège de France, Gif/yvette, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

L’endormissement est un processus dynamique au cours duquel le cerveau passe des rythmes rapides de l’éveil aux activités lentes du sommeil. Le moment précis où nous perdons connaissance reste cependant inconnu.

Méthodes

Au total, 31 sujets ont été enregistrés à l’endormissement en EEG/MEG, alors qu’ils écoutaient un paradigme auditif de type oddball. La perte de conscience était évaluée en fonction du comportement des sujets, auxquels on demandait de donner une réponse motrice tant qu’ils étaient conscients des sons irréguliers, et en fonction des activités cérébrales spontanées et évoquées au stimuli auditifs. L’endormissement était analysé en utilisant une classification détaillée basée sur des époques de 5sec. et décrivant 9 stades de l’éveil au stade N2.

Résultats

La probabilité d’être conscient diminue progressivement au cours de l’endormissement, mais chute considérablement dès l’apparition des ondes thêta, moment également où le cerveau n’est plus capable d’extraire les régularités auditives (disparition de la MMN). Aussi, alors que la puissance en thêta augmente au cours de l’endormissement, l’information contenue dans ce thêta (complexité, connectivité) diminue.

Conclusion

Le stade N1 n’est pas un stade de sommeil, mais un stade transitionnel dans lequel l’on peut être conscient ou non conscient. Le marqueur le plus prédictif de la perte de conscience est l’apparition des ondes thêta. Ces résultats peuvent s’avérer très utiles lorsque l’on évalue la vigilance chez les patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 24 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Relations entre caractéristiques polysomnographiques des premiers mois de vie et développement neurocognitif à 3 ans
  • A. Guyon, S. Plancoulaine, C. Stagnara, S. Flori, F. Bat-Pitault, J.-S. Lin, H. Patural, P. Franco
| Article suivant Article suivant
  • Le Neuropeptide S inhibe indirectement les neurones promoteurs du sommeil du VLPO pour favoriser l’éveil
  • A. Walter, F. Chauveau, D. Claverie, E. Lardant, C. Varin, N. Rouach, F. Canini, A. Rancillac

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.