Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prédicteurs de la baisse de la somnolence diurne sur un suivi de 5 ans : étude en population générale - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.028 
I. Jaussent 1, , C.M. Morin 2, H. Ivers 2, Y. Dauvilliers 3
1 Inserm, U1061, Montpellier, France 
2 Department of psychology, université Laval, Québec, Canada 
3 CHU de Montpellier, Service de Neurologie, unité des troubles du sommeil, hôpital Gui-de-Chauliac, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

La somnolence diurne (SD) excessive est un symptôme prévalent en population générale. Son taux de persistance (∼33 % sur 5 ans) suggère une évolution fluctuante et incite à étudier les prédicteurs d’une baisse de SD :

– transitoire ;

– persistante sur 5 ans.

Méthodes

La SD évaluée par l’échelle d’Epworth (ESS) et les caractéristiques socio démographiques et cliniques ont été recueillies à l’inclusion puis chaque année chez 2167 adultes. Une baisse persistante (BP) de SD (baisse de 4 points à ESS sans augmentation>3 points ensuite) et une baisse transitoire (BT) (baisse de 4 points à ESS suivie d’une augmentation au moins équivalente) ont été modélisées à l’aide de modèles de Cox à variables dépendantes du temps.

Résultats

Au cours du suivi, 9 % des sujets ont connu une BT et 27 % une BP jusqu’à la fin de l’étude. Une augmentation de la durée du sommeil et une baisse des symptômes dépressifs seraient indépendamment liées à une BT (vs aucune baisse), tandis que vivre seul, l’absence de prise d’hypnotiques, les diminutions de l’insomnie, des symptômes dépressifs et de la douleur seraient des facteurs indépendants de BP. Ceux ayant une BP seraient plus jeunes (≤44 ans) ou âgés (>56 ans), vivraient seuls, boiraient 1–2 tasses de café/j, auraient moins d’insomnie, de dépression, de maladies métaboliques et prendraient moins de poids que ceux présentant une BT.

Conclusion

L’augmentation de la durée du sommeil nocturne et la diminution des symptômes dépressifs ont des effets bénéfiques sur une BT. Les symptômes dépressifs, la diminution de l’insomnie et de la douleur sont des facteurs améliorant durablement la SD.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 30 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Repérage du risque apnées du sommeil chez le sujet de 65 ans et plus vivant à domicile par le pharmacien : expérimentation de terrain en région AURA
  • N. Barth, B. Bongue, D. Hupin, C. Dupre, T. Celarier, F. Roche
| Article suivant Article suivant
  • Les effets de l’exposition au bruit des avions sur la qualité objective du sommeil des riverains des aéroports français
  • A.M. Nassur, M. Lefevre, M. Elbaz, F. Mietlicki, P. Nguyen, C. Ribeiro, M. Sineau, D. Léger, B. Laumon, A.-S. Evrard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.