Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Troubles du sommeil chez les patients présentant une insuffisance rénale chronique - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.035 
M. Mjid 1, , I. Kharrat 1, H. Jebali 2, E. Chaabouni 2, A. Hedhli 1, Y. Ouahchi 1, S. Cheikh Rouhou 1, K. Zouaghi 1, S. Toujani 1, S. Merai 1
1 Service de pneumologie, unité de recherche 12SP06, Tunis, Tunisie 
2 Service de néphrologie, CHU La Rabta, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Comparer la qualité de sommeil des patients porteurs d’une insuffisance rénale chronique (IRC) modérée (clearance30mL/min) avec celle des patients porteurs d’une IRC terminale au stade d’hémodialyse.

Méthodes

Il s’agit d’une étude descriptive comparative menée chez des patients suivis au service de néphrologie du CHU la Rabta à Tunis sur une période de 2mois. La population d’étude a été répartie en 2 groupes selon le recours ou non à la dialyse (G1 : patients hémodialysés, n=30 ; G2 : IRC modérée, n=22). Les patients ont été évalués quant à l’existence d’une somnolence diurne (SD) par l’échelle d’Epworth, de troubles du sommeil par l’Index de qualité de sommeil de Pittsburgh (PSQI) et d’une souffrance psychologique par le Hospital Anxiety and depression scale (HAD).

Résultats

Nos résultats montrent que 59,6 % des patients inclus (44,8 % du G1 contre 81,8 % du G2, p=0,008) avaient une mauvaise qualité de sommeil (PSQI5) ; 30,7 % avaient une SD (Epworth>10) et 46,1 % avaient une dépression (HAD11). La qualité du sommeil était plus mauvaise dans le G2 (PSQI : 9,3±4,4 contre 7±5,6 ; p>0,05). Toutefois, le score de dépression était plus élevé dans le G1 (HAD : 14,6±8,6 contre 7,9±4,4 ; p=0,002). Il n’existait pas de différence significative entre les 2 groupes concernant la SD. Le score de PSQI n’était corrélé ni au score de dépression ni à l’échelle de somnolence.

Conclusion

Nos résultats suggèrent que l’hémodialyse est à l’origine d’une souffrance psychologique des patients atteints d’IRC mais qu’elle améliorerait les troubles du sommeil probablement en améliorant les paramètres biologiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 33 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence des troubles du sommeil et facteurs associés en milieu hospitalier
  • K. Echi, S. Toujani, K. Zaouech, M. Khasskhoussi, A. Hedhli, S. Cheik Rouhou, Y. Ouahchi, K. Majed, M. Mjid, S. Merai
| Article suivant Article suivant
  • Les troubles du sommeil et la somnolence chez les étudiants en médecine de la ville d’Huê
  • F. Martin, D. Trân, N. Nguyên Huynh Vu, N. Trân, L. Dô Van, Q. Tru’Ong Xuân, K. Trân Viêt, N. Trân Bich, T. Hoanh Anh, H. Phuong Thanh, F. Soyez, L. Portel, F. Chalumeau, M.-F. Vecchierini, V.-H. Nguyen-Michel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.