Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact du mode de pression positive continue sur le niveau de fuites chez les patients atteints d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.053 
M. Lebret 1, , M.-C. Rotty 2, C. Argento 3, J.-L. Pépin 4, R. Tamisier 5, F. Arbib 6, B. Lepaulle 6, D. Jaffuel 7, N. Molinari 8, J.-C. Borel 9
1 Agir à dom., laboratoire HP2 Inserm U1042 université de Grenoble, Grenoble, France 
2 IMAG, CNRS, université de Montpellier, APARD groupe Adène, Montpellier, France 
3 Agir à dom., Grenoble, France 
4 Laboratoire HP2 Inserm U1042, laboratoire du sommeil, Pole Thorax vaisseaux CHU de Grenoble, Grenoble, France 
5 Laboratoire HP2 Inserm U1042, Pole Thorax vaisseaux CHU Grenoble, Grenoble, France 
6 Cabinet de pneumologie, Echirolles, France 
7 APARD groupe Adène, CHU Arnaud de Villeneuve, Polyclinic Saint-Privat Boujan sur Libron, Montpellier, France 
8 Département de l’information médical (DIM) CHU de Montpellier, IMAG, CNRS, université de Montpellier, Montpellier, France 
9 Laboratoire HP2 INSERM U1042, AGIR à dom, Pole Thorax vaisseaux CHU de Grenoble, Grenoble, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Au cours de l’étude de Pépin et al. (Thorax. 2016 ;71 :726-33) la PPCauto-pilotée semblait moins efficace que la PPC fixe pour réduire la pression artérielle diastolique des 24h. Les fuites, potentiellement responsables d’une dégradation de la qualité de sommeil pourraient être un facteur explicatif. Objectifs :

– comparer l’impact du mode auto-PPC versus PPC-fixe sur les fuites ;

– comparer le type de masque utilisé (nasal vs naso-buccal) selon le mode de PPC.

Méthodes

Trois marques différentes de PPC étaient utilisées dans chacun des deux bras de l’étude (auto vs fixe). Le niveau de fuites étaient extraits des rapports machines à 4 mois de traitement. Le masque, la présence d’un humidificateur, d’une mentonnière étaient renseignés. Les fuites, rapportées de façon différentes selon les marques de PPC étaient classées en deux groupes : « fuites importantes » si les fuites étaient supérieur à la médiane calculée pour chaque marque de PPC, ou à l’inverse « fuites faibles ».

Résultats

Au total, 269 patients étaient analysés. En analyses univariées, le tabagisme actif, la pression et le masque naso-buccal étaient associés à des fuites importantes mais il n’y avait pas d’association avec le mode de PPC. En analyse multivariée, seuls la pression et le masque naso-buccal restaient associés à des fuites importantes. Aucune différence n’était observée sur le type de masque utilisé selon le mode.

Conclusion

Le mode de PPC (auto vs fixe) n’influence ni les fuites ni le type de masque utilisé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 38-39 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Troubles respiratoires du sommeil chez les patients avec séquelles de poliomyélite : revue de la littérature et identification de facteurs prédictifs
  • A. Leotard, A. Pages, J. Levy, M. Salga, G. Genet, H. Prijent, M.-A. Quera-Salva, F. Genet
| Article suivant Article suivant
  • L’activation phasique du SCM lors du sommeil paradoxal chez le patient SLA est dépendante de la CV et l’atteinte des muscles du cou
  • C. Mukashema, F. Mouchart, C. Albert, R. Rime, B. Mwenge

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.