Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’activation phasique du SCM lors du sommeil paradoxal chez le patient SLA est dépendante de la CV et l’atteinte des muscles du cou - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.054 
C. Mukashema, F. Mouchart, C. Albert, R. Rime, B. Mwenge
 Cliniques Universitaires Saint-Luc, Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Dans les pathologies neuromusculaires, une activation phasique (AP) des muscles sternocléidomastoïdiens (SCM) en particulier lors du sommeil paradoxal (SP) est fréquemment observée reflétant une l’insuffisance diaphragmatique. Dans la Sclérose latérale amyotrophique (SLA) cette activation est variable selon les patients. Nous souhaitons en déterminer les facteurs prédictifs.

Méthodes

Analyse rétrospective de polysomnographies de patients SLA. Les patients ont été divisé en deux groupes selon la présence ou non d’une AP du SCM>ou<50 % lors du SP (SCM+ et SCM- respectivement). Les facteurs prédictifs ont été déterminés à l’aide d’une analyse de régression linéaire multiple (la capacité vitale(CV), la durée du SP, le sexe, la prédominance bulbaire (B+), durée de la maladie).

Résultats

32 patients ont été analysés dont 11 (5 femmes) pour le SCM+ et 20 (5 femmes) pour le SCM-. Aucune différence significative n’a été retrouvée pour l’âge (52+9 vs 54+11), le sexe, la durée de la maladie. Nous avons trouvé que la CV était significativement différente les groupes SCM- et SCM+ respectivement (55,8±20 % vs 77±23 % p=0,014). La CV était un variable prédictive de l’AP des SCM (valeurs beta=0,38, p=0,06). La proportion des patients B+ était significativement plus élevée dans le groupe SCM-.

Conclusion

L’activation phasique du SCM lors du sommeil paradoxal chez le patient SLA survient de manière précoce dans la maladie et disparait après la chute de la CV. Ceci serait probablement expliqué par une atteinte concomitante des SCM.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 39 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact du mode de pression positive continue sur le niveau de fuites chez les patients atteints d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil
  • M. Lebret, M.-C. Rotty, C. Argento, J.-L. Pépin, R. Tamisier, F. Arbib, B. Lepaulle, D. Jaffuel, N. Molinari, J.-C. Borel
| Article suivant Article suivant
  • Un nouveau score prédictif de SAOS sévère chez les patients présentant une polyurie nocturne inexpliquée
  • D. Attias, A. Pathak, V. Misrai

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.