Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Caractéristiques du SAS chez les patients atteints de dysfonction subjective de la respiration évaluée par le questionnaire de Nijmegen - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.070 
R. Redjeb, G. Reychler, G. Mwenge
 Cliniques Universitaires Saint Luc, Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Le Questionnaire de Nijmegen (QNIJ) reflète une dysfonction subjective de la respiration chez les patients lorsqu’il est>22. Une proportion de ces patients rapporte des troubles liées au sommeil. Nous souhaitons en connaître la prévalence et caractériser les symptômes évocateurs de syndrome d’apnée du sommeil (SAS) chez ces patients.

Méthodes

Analyse rétrospective de patients consécutifs adressés au laboratoire du sommeil pour ronflement ou afin d’exclure un SAS. Les scores Nijmegen (QNIJ), Epworth (ESS), Beck dépression (BDI), fatigue (Pichot) ont été réalisés chez tous les patients. Les patients ont été divisés en deux groupes selon un QNIJ>22 ou non (QNIJ+et QNIJrespectivement). Les patients atteints de SAS avec un index d’apnées-hypopnées (IAH)>15 (SAS+) ont été comparés aux patients sans SAS.

Résultats

Sur un total de 534 patients, 124 (69f) patients soit 23 % avaient un score de Nijmegen>22 (31+7). Trente-huit patients sur 124 avec un IAH>15 (32+18 vs 3+p-value<0,001). Les patients SAS+ avaient des index de fatigue, de dépression et d’anxiété significativement plus élevé respectivement (23+6 vs 19+p=0,01), (13+7 vs 9+p=0,011), (33+11 vs 21+p<0,001). Aucune différence significative n’a été rapportée concernant le score ESS (12+6 vs 11+p=0,615), le BMI (30+8 vs 29+p=0,705). La fonction respiratoire de ces patients était par ailleurs normale et ne montrait aucun déficit ventilatoire.

Conclusion

30 % des patients qui rapportent une dysfonction subjective de la respiration ont un SAS sévère caractérisé par des index élevés d’anxiété, de dépression et de fatigue.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 44 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact des évènements respiratoires sur l’oxygénation cérébrale chez l’enfant porteur de troubles respiratoires du sommeil
  • L. Tabone, S. Kebir, A. Amaddeo, J. Olmo Arroyo, S. Khirani, B. Fauroux
| Article suivant Article suivant
  • Comment est vécu le traitement par Pression Positive Continue chez les patients suivis pour syndrome d’apnées-hypopnées du sommeil
  • S. Toujeni, A. Taboubi, A. Hedhli, Y. Ouahchi, S. Cheikhrouhou, S. Boukriss, K. El Euch, I. Kharrat, M. Mjid, S. Merai

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.