Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Qualité et intérêt de la polysomnographie en ambulatoire chez l’enfant - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.098 
A. Goncalves Narciso , R. Sauvagnac Quera, M.-A. Quera Salva
 Cabinet UPNOS, Garches, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Évaluation de la qualité de la polysomnographie à domicile sur des enfants et de la satisfaction des enfants et des parents.

Méthodes

Soixante enfants ont été enregistrés par un polysomnographe Nox A1 en ambulatoire (6EEG, 2EOG, 3 EMG, ECG, saturomètre, canule nasale, thermistance, microphone, sangles thoracique et abdominale). L’appareillage était réalisé en cabinet par un médecin et une technicienne spécialiste du sommeil. Les parents ont vérifié le bon positionnement des capteurs chaque 90 minutes pendant la nuit et ont répondu à deux questionnaires (évaluation du sommeil et satisfaction). Le tracé a été défini comme interprétable lorsque les signaux étaient de bonne qualité pendant plus de 5 heures.

Résultats

Soixante enfants âgés de 10±2,8 ans (min 4 ans–max 18 ans), ont été enregistrés de janvier à octobre 2018. L’enregistrement a été interprétable et techniquement acceptable chez tous les enfants (100 %). Quatre-vingt-dix-huit pour cent des enregistrements ont une qualité de débit>75 %, 92 % une qualité de SaO2>75 % et 98 % une qualité des signaux des sangles>75 %. Quatre-vingt-onze pour cent des parents et patients ont préfère faire l’enregistrement à domicile et 82 % ont pensé obtenir un diagnostic précis avec l’enregistrement à domicile.

Conclusion

Cette étude montre la préférence des parents et de leurs enfants pour la polysomnographie à domicile, car elle permet un diagnostic précis avec une bonne qualité des signaux. Ce type d’enregistrement coûte moins cher à la sécurité sociale, nécessite moins de ressources et se fait avec des délais plus courts qu’à l’hôpital.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 53-54 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Recherche du risque de SAOS chez patients hospitalisés pour IDM
  • L. Chrif Morand, N. Toure Badiane, F. Mbaye, Y. Dia Kane
| Article suivant Article suivant
  • L’ajout d’une voie EEG à la polygraphie ventilatoire améliore le calcul de l’index d’apnées-hypopnées
  • P. Escourrou, Z. Balekji, C. Berthomier, P. Berthomier, N. Puisais, J. Mattei, M. Brandewinder, G. Roisman

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.