Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Polysomnograph-e : un outil pédagogique en ligne pour l’apprentissage de la lecture des polysomnographies - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.109 
M. Boulais 1, J.-C. Comte 2, E. Stauffer 3, F. Gormand 3, A. Guyon 4, P. Franco 4, L. Peter-Derex 3,
1 École supérieure de chimie physique électronique de Lyon, Lyon, France 
2 Forgetting team, centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL), Lyon, France 
3 Centre de médecine du sommeil et des maladies respiratoires, hospices civils de Lyon, Lyon, France 
4 Unité de sommeil pédiatrique, hospices civils de Lyon, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Le processus d’apprentissage du codage des polysomnographies (PSG) est long ; il repose sur un référentiel de recommandations de l’American Association of Sleep Medicine (AASM), un enseignement théorique (diplômes universitaires, par exemple) et des stages pratiques dans les Centres du sommeil habilités auxquels l’accès est limité en raison du nombre important des stagiaires. L’objectif du projet Polysomnograph-e est de développer un outil pédagogique en ligne pour l’apprentissage du codage des polysomnographies.

Méthodes

La construction du site Polysomnograph-e repose sur la collaboration entre des médecins du sommeil (sélections des tracés et création des contenus), et des chercheurs et ingénieurs du Centre de recherche en neurosciences de Lyon et de l’école CPE de Lyon (développement informatique) et le pôle Innovation conception et accompagnement pour la pédagogie de L’université Lyon 1.

Résultats

Trois activités sont proposées sur le site (www.polysomnograph-e.fr/) :

– tutoriels illustrant les règles de codage de l’AASM ;

– codage d’extraits de tracés (version 1 en ligne depuis septembre 2018) avec suivi personnalisé du temps passé en ligne et des performances ;

– interprétation de PSG complètes en ligne (version 2, prévue pour septembre 2019).

Conclusion

L’e-learning Polysomnograph-e est un outil gratuit, simple d’utilisation, dynamique, ouvert à tous (étudiants, médecins, techniciens, chercheurs…) après inscription sur le site, complémentaire aux stages et à la formation en face à face pour l’apprentissage de la lecture des PSG.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 57 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Validation des mouvements de la mandibule pour mesurer le sommeil par comparaison directe à la polysomnographie et à l’actimetrie
  • B. Chakar, F. Senny, A.-L. Poirrier, L. Cambron, J. Fanielle, R. Poirrier
| Article suivant Article suivant
  • Performance de l’oxymétrie nocturne dans le diagnostic du syndrome d’apnées du sommeil. Étude mono-centrique menée au centre hospitalier de Longjumeau
  • B. Tete, P. Assouline, J.-R. Makulo, A. Nkodila, J.-M. Kayembe

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.