Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact de la restriction aiguë de sommeil sur la peau du visage : focus sur les variations quotidiennes, le niveau de stress et l’âge des sujets - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.112 
C. Gauriau 1, , S. Aubailly 2, C. Etzi 1, A. Dubois 1, S. Ralambondrainy 2, C. Heusele 2, R. Korichi 2, S. Schnebert 2, M. Dumas 2, D. Léger 1
1 EA 7330 VIFASOM, université Paris–Descartes, Hôtel-Dieu, Paris, France 
2 Sciences du vivant, LVMH Recherche, Saint Jean de Braye, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

La privation de sommeil impacte l’aspect du visage mais ses conséquences sur les caractéristiques biophysiques de la peau sont inconnues. Nous avons montré que la restriction de sommeil induisait différentes modifications de la peau. Nous explorons ici l’évolution sur la journée de ces paramètres et l’importance du niveau de stress et de l’âge des sujets. L’impact d’une restriction de sommeil à 3h/nuit pendant 2 nuits consécutives a été étudié par des méthodes instrumentales non invasives.

Méthodes

Au total, 24 femmes de 30–53 ans (type caucasien) volontaires sans trouble du sommeil, ont été sélectionnées (Epworth, PSQI, Horne et Ostberg, HAD). La restriction a été contrôlée par actimétrie et agenda de sommeil.

Résultats

Comparés avant restriction, certains paramètres cutanés ont évolué différemment au cours de la journée après restriction : diminution de l’étirabilité et d’élasticité de la peau au cours de la journée, stabilisation du teint dans les domaines de couleur et de gris. Certains paramètres étaient davantage affectés chez les sujets plus âgés, comme la production de sébum et la récupération après stress mécanique. Enfin, les sujets identifiés comme plus calmes (scores HAD et PSQI) étaient davantage affectés par la restriction. Le niveau de MDA (reflet de l’oxydation) était significativement plus élevé après restriction chez ces sujets calmes.

Conclusion

Cette étude souligne que l’âge et le niveau de stress peuvent moduler les conséquences de la restriction de sommeil sur la peau du visage et met en évidence que l’évolution quotidienne spontanée de la peau est perturbée par ce stress.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 58 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Optimisation du parcours de soins sommeil : identification des critères pour prioriser la prise en charge des patients
  • A. De Sanctis, S. Hartley, S. Royant-Parola, S. Dagneaux, F. Aussert, C. Martinot, V. Londe, A. Brion, I. Poirot, P. Escourrou
| Article suivant Article suivant
  • Étude des pointes épileptiques hippocampiques au cours du sommeil lent en SEEG : quelles conséquences sur la consolidation mnésique à long terme ?
  • I. Lambert, E. Tramoni, N. Roehri, S. Lagarde, B. Giusiano, O. Felician, C. Benar, F. Bartolomei

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.