Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fuseaux du sommeil au cours du syndrome de Lennox Gastaut - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.118 
L. Triki 1, , H. Zouari 1, I. Kammoun 1, F. Kammoun 2, K. Masmoudi 1, C. Triki 2
1 Service de physiologie et EF, CHU de Habib-Bourguiba, Sfax, Tunisie 
2 Service de neuropédiatrie, CHU de Hedi-Chaker, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Les fuseaux du sommeil (FDS) ont souvent un aspect inhabituel au cours du syndrome de Lennox Gastaut (LGS) d’où une analyse descriptive s’est imposée.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective revisitant des électroencéphalogramme vidéo (EEGv) de sommeil de patients atteints du LGS. L’analyse des FDS a été réalisée en précisant leur fréquence, amplitude, durée et leur abondance au cours du sommeil.

Résultats

Quatre EEGv ont été relus de patients d’une médiane d’âge de 8 ans [6 ans ; 19 ans]. La durée du sommeil au cours des enregistrements était de 18,65min [7,46min ; 38,38min]. Les FDS avaient une durée de 0,5 à 3 secondes. Leurs fréquences allaient de 10 à 13Hz. Leur amplitude variait de 40 à 100μV. Ils étaient plus abondants chez le patient présentant une durée plus grande par rapport à celui ayant une plus petite.

Conclusion

Une durée du FDS inférieure à 1 seconde est souvent pathologique, lui donnant un aspect mal structuré. Cependant, la présence d’une durée allant à 3 secondes faisait douter de la possibilité association à des rythmes rapides souvent présents au cours de cette pathologie. Les FDS ont l’habitude d’avoir un aspect ample chez les enfants entre 6 et 10 ans dépassant souvent les 100μV. Une amplitude plus basse est peut-être secondaire à l’abondance des décharges au cours de cette pathologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 60 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rôle de la mandibule et de sa position pour déterminer le flux respiratoire pendant le sommeil
  • J.-B. Martinot, N. Le-Dong, V. Cuthbert, S. Denison, J.-C. Borel, J.-L. Pépin
| Article suivant Article suivant
  • Balance sympatho-vagale estimée à partir de la variabilité RR et polysomnographie
  • D. Cugy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.