Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sieste récupératrice versus sieste énergisante : des effets différents sur les performances du sportif de haut niveau - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.127 
H. Daaloul 1, , N. Souissi 1, D. Davenne 2
1 Université de Caen-Normandie, Caen, France 
2 Université de la Manouba, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

La sieste est une stratégie indispensable à la récupération et à la performance. Cependant, il existe différents types de sieste en raison des fonctions qu’elles accomplissent. La sieste peut être utile pour améliorer les performances de l’après-midi (eg., sieste énergisante), mais elle peut aussi être utilisée pour compenser une dette de sommeil (eg., sieste récupératrice). Par ailleurs, leurs effets sur les performances du sportif de haut niveau ont été très peu étudiés. Le but de cette étude est de différencier deux types de sieste et de connaitre leurs effets sur la performance.

Méthodes

Dans ce travail, nous avons comparé chez des karatékas masculins (n=13) les performances physiques et cognitives obtenues après une sieste ou un repos actif de 30min à 13h. Les situations expérimentales étaient soit nuit normale, soit une restriction de sommeil de 4h en fin de nuit. Les tests d’évaluation étaient des :

– tests cognitifs (temps de réaction simple, rotation mentale) ;

– tests physiques (Squat jump, Counter mouvement Jump, test spécifique de karaté).

Résultats

La sieste énergisante a amélioré la vigilance et les performances cognitives, sans effets significatifs sur les performances physiques. La sieste récupératrice a restauré aussi bien les performances physiques que cognitives qui ont été dégradées par la privation de sommeil.

Conclusion

Les deux types de sieste ont eu des effets différentiés. La sieste énergisante améliore surtout les performances cognitives et les effets bénéfiques de la sieste récupératrice s’observent principalement sur les performances physiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 63 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un filtre sélectif de lumière circadienne améliore la qualité de sommeil et limite la suppression de mélatonine induite par la lumière le soir
  • D. Léger, C. Barrau, M. Elbaz, E. Poletto
| Article suivant Article suivant
  • L’exposition à de la lumière enrichie en bleu prévient la baisse de vigilance nocturne chez des travailleurs du secteur minier affectés à des quarts
  • L. Laberge, A.-A. Lavigne, J. Auclair, M. Gaudreault, K. Francis, J. Dumoulin Gagnon, M.-A. Dubois, M. Hebert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.