Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un filtre sélectif de lumière circadienne améliore la qualité de sommeil et limite la suppression de mélatonine induite par la lumière le soir - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.126 
D. Léger 1, , C. Barrau 2, M. Elbaz 1, E. Poletto 2
1 C du sommeil et de la vigilance, EEA 7330 VIFASOM, Hôtel-Dieu, université Paris-Descartes, AP–HP-5, Paris, France 
2 ESSILOR centre de recherche, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

La lumière le soir perturbe la qualité de sommeil ; celle émise par les écrans suffit à supprimer la mélatonine chez les jeunes adultes. Seules des lunettes orange à absorption large bleu et vert ont été testées pour limiter ces effets. Nous avons réalisé une étude clinique randomisée en plan croisé chez 56 jeunes adultes utilisateurs d’écrans le soir pour comparer les effets d’un filtre sélectif de lumière circadienne, de lunettes sans filtre et des lunettes orange (mimant le « noir circadien ») sur la production de mélatonine, la qualité de sommeil et le confort visuel.

Méthodes

Chaque lunette a été portée 7 soirs consécutifs pendant 4 heures jusqu’au coucher au domicile devant écrans. La mélatonine a été dosée par la salive et le sommeil analysé par actimétrie. La qualité de sommeil, le confort visuel et l’esthétique des lunettes ont été appréciés par questionnaires.

Résultats

Quatre heures d’exposition aux écrans et à la lumière domestique sans filtre ont induit 47 % de suppression de mélatonine au coucher comparé à la condition obscurité. La lunette avec le filtre sélectif a ramené cette suppression à seulement 12 %. Le temps de sommeil a été allongé de 27 minutes. L’endormissement et le sommeil ont été jugés meilleurs. L’expérience visuelle a été très supérieure à celle de l’orange.

Conclusion

Le filtre sélectif est efficace pour limiter l’impact de la lumière le soir sur la qualité de sommeil. L’expérience visuelle et l’esthétique étant nettement améliorées versus les lunettes orange, cette nouvelle lunette protectrice devrait être facilement adoptée pour une utilisation régulière.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 63 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La tachypsychie dans l’insomnie primaire : vers une meilleure caractérisation d’un symptôme clinique clé ?
  • L. Weiner, N. Ramos-Siegel, G. Gurcay, P. Ossola, S. Weibel, G. Bertschy, P. Bourgin, Ü. Kilic-Huck
| Article suivant Article suivant
  • Sieste récupératrice versus sieste énergisante : des effets différents sur les performances du sportif de haut niveau
  • H. Daaloul, N. Souissi, D. Davenne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.