Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de la récupération du sommeil après une garde de 24 heures chez les médecins juniors et seniors en réanimation chirurgicale - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.134 
V. Chhor 1, , M. Elbaz 2, F. Roquet 3, E. Pépin 2, D. Léger 2
1 Inserm U1141, fondation hôpital Saint-Joseph, Paris, France 
2 Centre du sommeil et de la vigilance, EA7330 VIFASOM, Hôtel-Dieu, université Paris-Descartes, AP–HP-5, Paris, France 
3 HEGP, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Le but de l’étude est d’évaluer la récupération réelle de sommeil, évaluée par le temps de sommeil total, après une période de 24 heures de travail.

Méthodes

Il s’agit d’une étude observationnelle prospective, incluant l’ensemble des médecins (seniors et juniors) en réanimation chirurgicale de notre centre. À distance d’une période de travail de 24 heures, les sujets ont porté un actimètre pendant 7 jours encadrant le jour de la garde. La durée de sommeil de référence était la moyenne des 3 premiers jours, la dette était calculée comme la différence entre le temps de sommeil en garde et la durée de référence et la récupération comme la différence de la moyenne du temps de garde et du sommeil dans les jours qui suivent la garde (24 ou 72 heures suivantes) et la durée de référence.

Résultats

Vingt-neuf sujets, 11 seniors et 18 juniors, ont été inclus dans l’étude entre novembre 2015 et décembre 2016. La dette de sommeil persistait en médiane de 27 minutes [-63 ;15] par nuit dans les 24 heures suivant la garde et de 22 minutes [-70 ;6] par nuit dans les 72 heures suivant la garde. En comparant les juniors et les seniors, il n’existait pas de différence sur la dette de sommeil à 24 heures (respectivement, -29 [-72 ;-3,5] vs -21min [-43 ;25], p=0,33) ou à 72 heures de la garde (respectivement, -25 [-83 ;12] vs -9min [-41 ;2], p=0,31).

Conclusion

La récupération du sommeil n’était pas différente entre les juniors et les seniors avec une dette de sommeil présente malgré le repos de sécurité et qui persistait même 3 jours après la garde.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 65-66 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement de l’insomnie de l’enfant par télépsychologie
  • F. Lecuelle, L. Chaussoy, P. Franco, B. Putois
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome des jambes sans repos en hémodialyse chronique
  • H. Jebali, E. Chaabouni, H. Ghabi, I. Mami, M. Chirmiti, H. Kateb, F. Ben Hmida, L. Rais

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.