Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’index de sévérité d’insomnie (ISI) chez les patients sous B-bloquants est plus faible comparativement aux patients contrôles - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.132 
S. Djoko, D. Berenice, B. Mwenge
 Cliniques universitaires Saint-Luc, Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Les bétabloquants (BB) induisent une suppression endogène de la sécrétion de mélatonine qui pourrait favoriser l’insomnie. Cependant, aucune relation n’a jamais été établie avec l’index de mesure de la sévérité de l’insomnie (ISI).

Méthodes

Analyse rétrospective de patients consécutifs adressés au laboratoire du sommeil. Les patients dont l’IAH était >15 ont été exclus. Les patients ont été divisés en deux groupes selon la prise ou non de bétabloquants (BB) respectivement BB+et BB-. Les patients BB- ont été appariés au groupe BB+ selon l’âge et le BMI. Les scores subjectifs d’Epworth, d’insomnie (ISI) et de fatigue selon Pichot, la prise d’hypnotiques, co morbidités ainsi que les données de sommeil ont également été recueillis.

Résultats

Au total, 198 (48f) patients ont été analysés dont 48 (22f) pour le groupe BB+vs 47 (14f) dans le groupe BB- après appariement. Aucune différence significative n’a été retrouvée pour le temps total de sommeil (387min+86 vs 406min+87 p=0,296), IAH (9+8 vs 12+14 p=0,177), ou la prise d’hypnotiques. La proportion de patients insomniaques (ISI>10) était plus importante dans le groupe BB- (87 % vs 65 p=0,019). L’index ISI était également plus élevé dans le groupe BB- (15+5 vs 12+6) p=0,034. Cependant, les patients BB+avaient une proportion de diabète et d’hypertension plus élevée.

Conclusion

La prise de bétabloquants n’a pas d’influence négative sur l’index de sévérité de l’insomnie dans une population de patients adressés au laboratoire du sommeil. L’ISI ne reflète donc pas la réduction de la sécrétion endogène de mélatonine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 65 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lors d’un exercice physique intense en privation de sommeil, les hallucinations en montagne ou au niveau de la mer ne sont pas différentes
  • C. Lemaire, M. Dumont, B. Mauvieux, C. Edelsten, M. Morris, S. Riedy, T. Peze, M. Dudoignom, R. Jardri, R. Hurdiel
| Article suivant Article suivant
  • Traitement de l’insomnie de l’enfant par télépsychologie
  • F. Lecuelle, L. Chaussoy, P. Franco, B. Putois

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.