Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le syndrome des jambes sans repos en hémodialyse chronique - 16/02/19

Doi : 10.1016/j.msom.2019.01.135 
H. Jebali 1, , E. Chaabouni 1, H. Ghabi 1, I. Mami 1, M. Chirmiti 2, H. Kateb 3, F. Ben Hmida 4, L. Rais 1
1 Service de néphrologie, de dialyse et de transplantation rénale, CHU de La Rabta, Tunis, Tunisie 
2 Service de néphrologie, hôpital Kef, Kef, Tunisie 
3 Service de dialyse Manouba, Manouba, Tunisie 
4 Laboratoire de recherche des maladies rénales, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

L’objectif de notre étude est de déterminer sa fréquence et de rechercher des facteurs de risque qui y sont associés chez une population de dialysés chroniques.

Méthodes

Il s’agit d’une étude analytique transversale menée entre décembre 2016 et janvier 2017 incluant 61 dialysés. Nous avons inclus les patients âgés de plus de 18 ans et dialysés depuis plus de 3 mois à raison de 2 ou 3 par semaine. Le dépistage du syndrome des jambes sans repos a été fait selon les critères proposés par l’IRLS-SG.

Résultats

Notre étude a inclus 61 patients hémodialysés âgés en moyenne de 49,59 ans. La sex-ratio H/F était de 1,9. La durée moyenne en dialyse était de 79 mois. Le PRU moyen était de 68,9 %. Au total, 41,6 % de nos malades avaient un SJSR. Parmi ces patients, 80 % présentaient des troubles du sommeil. Le SJSR était significativement plus fréquent chez les hommes (63 %). L’ancienneté en dialyse, le nombre de séances dépassant 2 fois par semaine et l’hypertension artérielle étaient associés significativement au SJSR. Par contre, l’anémie et les troubles phosphocalciques n’étaient pas corrélés à ce syndrome.

Conclusion

Notre étude trouve que le SJSR est un problème commun chez nos patients hémodialysés, et que son association est fréquente avec d’autres troubles du sommeil. Une dialyse optimale doit accorder une attention particulière pour le diagnostic et la gestion des troubles du sommeil dont le SJSR.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 66 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la récupération du sommeil après une garde de 24 heures chez les médecins juniors et seniors en réanimation chirurgicale
  • V. Chhor, M. Elbaz, F. Roquet, E. Pépin, D. Léger
| Article suivant Article suivant
  • Pénibilité du travail des salariés en équipes alternantes d’un laboratoire pharmaceutique
  • S. Chaib, F. Ailma

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.