Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Implication du préparateur en pharmacie hospitalière dans le déploiement de la conciliation des traitements médicamenteux en France : représentations et engagement des préparateurs - 16/02/19

Involvement of hospital pharmacy technician for expanding medication reconciliation process in France: Actors’ willingness and opinions

Doi : 10.1016/j.pharma.2018.11.003 
M. Duwez a, c, A. Valette b, L. Foroni a, B. Allenet a, c,
a Pharmacie, CHU Grenoble Alpes, 38700 La Tronche, France 
b Université Grenoble Alpes/CNRS/CERAG, 38000 Grenoble, France 
c Université Grenoble Alpes/CNRS/TIMC – IMAG UMR5525/Themas, 38700 La Tronche, France 

Auteur correspondant. Pôle pharmacie, Pavillon Moidieu, CS 10217, 38043 Grenoble cedex 9, France.Pôle pharmacie, Pavillon Moidieu, CS 10217Grenoble cedex 938043France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Highlights

La conciliation est le socle de la sécurisation des traitements médicamenteux.
Les ressources humaines nécessaires à cette activité sont cependant limitées.
Le préparateur en pharmacie hospitalière est une ressource clé dans ce processus.
Ce dernier estime que sa place est légitime en tant qu’acteur de la pharmacie clinique.
Son rôle dans la conciliation doit être formalisé et structuré en France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

La conciliation des traitements médicamenteux est largement promue par les instances internationales. Son déploiement nécessite des ressources humaines, limitées et inégalement réparties entre les établissements de santé. Des études internationales récentes soutiennent l’implication du préparateur en pharmacie hospitalière dans cette activité, mais son rôle reste peu structuré en France. L’objectif principal de ce travail était d’évaluer les représentations et l’engagement des préparateurs dans le déploiement de la conciliation et d’identifier les leviers et les freins d’un tel projet.

Méthodes

Une étude de terrain a été effectuée dans les établissements de notre groupement hospitalier de territoire. Des entretiens semi-directifs ont été réalisés auprès des préparateurs. Les données recueillies ont été traitées par analyse thématique qualitative.

Résultats

Cinq établissements ont accepté de participer et les 12 préparateurs rencontrés ont indiqué majoritairement que leur place était légitime dans le projet (n=11), dans une perspective de revalorisation de leurs activités. Le manque de temps et la formation actuelle au métier de préparateur en pharmacie hospitalière étaient les freins unanimement soulevés. La diffusion d’une « culture patient », l’encadrement effectif par un pharmacien, le contact avec les unités de soins et la demande de formations complémentaires ont été considérés comme des leviers majeurs.

Conclusions

La place du préparateur dans le déploiement de la conciliation des traitements médicamenteux s’avère légitime et doit être standardisée en France. Ce déploiement nécessite d’être formalisé au sein d’un territoire et exige de prendre en compte et faire évoluer les organisations locales de travail.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

Medication reconciliation is widely promoted by international health authorities. Its expansion requires human resources, which are limited and unequally distributed among health care facilities. Recent international studies support the involvement of pharmacy technician in the medication reconciliation process but his role remains unstructured in France. We aimed to assess pharmacy technicians’ opinions and willingness to be involved in the medication reconciliation process expansion and to identify the levers and barriers of the project.

Methods

A field study was conducted among health facilities of our territory hospital group. Semi-structured interviews were carried out with different pharmacy technicians. Data were analyzed using a qualitative thematic analysis approach.

Results

Overall, 12 pharmacy technicians from 5 hospitals were interviewed and almost all assumed their rightful place in the medication reconciliation process (n=11), with a view to revaluating tasks. For all pharmacy technicians, the main barriers to participate in medication reconciliation were the lack of time and training. The spread of a “patient culture”, the supervision by pharmacists, the desire to be part of the care team in the ward and additional training requests were major levers of change.

Conclusions

Pharmacy technicians’ role in expanding medication reconciliation process is legitimate and must be standardized in France. The deployment of the project requires to be formalized within a territory and should consider and develop local organisations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pharmacie clinique, Conciliation des traitements médicamenteux, Bilan médicamenteux optimisé, Préparateur en pharmacie hospitalière

Keywords : Clinical pharmacy, Medication reconciliation, Medication history, Pharmacy technician


Plan


© 2018  Académie Nationale de Pharmacie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 77 - N° 2

P. 168-177 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’utilisation par les pharmaciens hospitaliers des avis émis par la Haute Autorité de santé et des outils économiques qui leur sont proposés
  • H. Moutier, F. Bocquet, S. Bourguignon, P. Paubel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.