Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs - 17/02/19

Lung cancer screening among the smoker population

Doi : 10.1016/j.bulcan.2018.12.010 
Gaëlle Coureau 1, 2, , Fleur Delva 1, 3
1 Université Bordeaux, Epicene, centre Inserm U1219, 33000 Bordeaux, France 
2 CHU de Bordeaux, service d’information médicale, 33000 Bordeaux, France 
3 CHU de Bordeaux, service de médecine du travail et de pathologies professionnelles, 33000 Bordeaux, France 

Gaëlle Coureau, CHU de Bordeaux, service d’information médicale, place Amélie Raba-Léon, 33000 Bordeaux, France.CHU de Bordeaux, service d’information médicaleplace Amélie Raba-LéonBordeaux33000France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 17 février 2019

Résumé

Contexte

Le cancer du poumon est le cancer le plus fréquent chez les hommes et la première cause de décès par cancer dans le monde. Ce cancer, souvent diagnostiqué à un stade avancé, touche majoritairement des fumeurs et pourrait voir sa survie augmenter avec une prise en charge plus précoce. Le dépistage par radiographie thoracique n’ayant pas montré son efficacité et plusieurs essais randomisés ont été réalisés concernant le dépistage par tomodensitométrie thoracique faible dose chez les fumeurs.

Méthodes

Une revue systématique de ces essais a été réalisée selon les critères PRISMA ainsi qu’un point sur les difficultés de la mise en place du dépistage suite à ces essais.

Résultats

À ce jour, dix essais randomisés ont été réalisés, dont trois essais pilotes. Parmi cinq essais ayant publié des résultats de mortalité, seul l’essai américain, le National Lung Screening Trial(NLST), a pu montrer une diminution de 20 % de la mortalité par cancer pulmonaire chez les sujets grands fumeurs dépistés par tomodensitométrie faible dose, comparé à la radiographie thoracique. Cependant, outre le manque de puissance des autres essais, une grande hétérogénéité des méthodes rend la synthèse des résultats difficiles. Si de nombreux groupes d’experts se sont prononcés en faveur du dépistage, seuls les États-Unis ont déployé un programme de dépistage, dont l’adhésion reste faible.

Conclusion

De nombreuses interrogations persistent quant à la population éligible, l’organisation, les effets secondaires, et enfin le rapport coût-bénéfice, qui nécessitent la mise en place de recherches supplémentaires autour de ces questions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Context

Lung cancer is the most common cancer in men and the leading cause of cancer death worldwide. This cancer, often diagnosed at an advanced stage, mainly affects smokers and survival could increase with early detection. Screening by chest x-ray has not shown its effectiveness, then several randomized trials have been carried out about screening by thoracic low-dose computed tomography in smokers.

Methods

A systematic review of these trials was conducted according to the PRISMA criteria as well as a point of the difficulties of setting up screening following these trials.

Results

Among five trials that published mortality results, only the US one, the National Lung Screening Trial (NLST) was showed a 20% decrease in lung cancer mortality in smokers screened by low-dose computed tomography compared to chest x-ray. However, besides the lack of power of the other trials, a great heterogeneity of the methods makes the synthesis of the results difficult. While many expert groups are in favor of testing, only the United States has implemented a screening program, whose adherence remains low.

Conclusion

Many persistent questions about the eligible population, the organization, the side effects, and finally the cost-benefit, need additional research around these issues.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer pulmonaire, Dépistage, Tomodensitométrie faible dose, Tabac, Mortalité

Keywords : Lung cancer, Mass screening, Low-dose computed tomography, Tobacco, Mortality


Plan


© 2019  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.