Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lymphomes cutanés primitifs : actualités thérapeutiques - 18/02/19

Primary skin lymphomas: Current therapy

Doi : 10.1016/j.annder.2018.11.012 
O. Dereure
 Unité Inserm U1058, département de dermatologie, université Montpellier, hôpital Saint-Éloi, 80, avenue Augustin-Fliche, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’actualité thérapeutique des lymphomes cutanés primitifs continue à être largement dominée par les lymphomes T, qui concentrent la grande majorité des nombreuses innovations thérapeutiques récentes. Celles-ci comprennent des traitements locaux, soit relativement anciens, mais « revisités » en utilisant des formes galéniques différentes (gel de chlorméthine) ou des dosages plus faibles (électronthérapie), soit plus innovants (UVA-1, photothérapie dynamique, imiquimod et résimiquimod, etc.). Toutefois ce sont surtout les traitements systémiques qui ont fait des progrès significatifs avec l’apparition de molécules « ciblées » agissant directement et spécifiquement sur les cellules tumorales (anticorps monoclonaux anti-CD30, anti-CCR4 ou anti-CD158k) et le développement de « petites » molécules telles les inhibiteurs d’histone désacétylase et de nouveaux cytostatiques. Les immunothérapies, si efficaces dans d’autres domaines de l’onco-dermatologie, sont également l’objet d’un grand intérêt tandis que l’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques a définitivement démontré sa supériorité par rapport à l’autogreffe et fait désormais partie intégrante de l’arsenal thérapeutique. Les innovations sont certainement moins nombreuses dans les lymphomes B, mais on peut citer l‘association rituximab-polychimiothérapie de type CHOP et le lénalidomide (en seconde ligne) dans les formes à grandes cellules de type « jambe » ; ainsi que là encore le développement de l’électronthérapie localisée à (très) faible dose dans les formes indolentes uni- ou paucilésionnelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Therapeutic progress in primary cutaneous lymphomas continues to be largely dominated by the T-cell lymphomas, towards which the great majority of recent therapeutic innovations have been directed. The latter include local treatments consisting either of relatively classical but “revamped” approaches involving different pharmaceutical forms (example: chlormethine gel) or else lower but seemingly equally effective dosages (electron therapy), or of more innovative approaches (example: UVA-1, dynamic phototherapy, imiquimod, resimiquimod). However, significant progress has been made chiefly in terms of systemic treatments with the emergence of “targeted” drugs that directly and specifically target tumour cells (monoclonal antibodies directed against CD30, CCR4 or CD158k) and the further development of “small” molecules such as histone deacetylase inhibitors and new cytostatics. Immunotherapies, which have proven so effective in other areas of oncodermatology, are also of great interest, while allogeneic haematopoietic stem-cell transplantation has clearly shown its superiority over autologous transplantation and now constitutes a significant component of the therapeutic arsenal in advanced disease. While the innovations in terms of B-cell lymphomas are certainly less significant, mention must also be made of the value of rituximab combined with polychemotherapy (CHOP) and of lenalidomide (as second-line therapy) in primary cutaneous diffuse large B-cell lymphoma, leg type, along with the development of localized (very) low-dose radiotherapy in unilesional or paucilesional indolent forms.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lymphomes cutanés primitifs, Lymphome B, Lymphome T

Keywords : Primary cutaneous lymphomas, B cell lymphoma, T cell lymphoma


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 146 - N° 2

P. 92-99 - février 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un intérêt inédit pour le prurigo nodulaire
  • L. Misery
| Article suivant Article suivant
  • Profil épidémio-clinique et étiologique des teignes du cuir chevelu chez l’adulte à Dakar (Sénégal)
  • A. Diop, F. Ly, F. Diagne, M.-T. Ndiaye, B. Seck, M. Ndiaye, B.-A. Diatta, T. Dieng, M. Diallo, S.-O. Niang, A. Kane, M.-T. Dieng

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.