Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

A case report of carfentanil-related fatality in France - 20/02/19

Doi : 10.1016/j.toxac.2019.01.002 
Jean-Michel Gaulier a, b, , Camille Richeval a, b, Mélodie Phanithavong a, b, Sandrine Brault c, Delphine Allorge a, b, Véronique Dumestre-Toulet c
a Unité fonctionnelle de toxicologie, CHU de Lille, 59000 Lille, France 
b EA 4483, IMPact de l’environnement chimique sur la santé humaine (IMPECS), université de Lille, 59000 Lille, France 
c Laboratoire TOXGEN, 33100 Bordeaux, France 

Corresponding author. CS 70001, Laboratory of Toxicology, CHU, boulevard du Professeur-Jules-Leclercq, 59037 Lille cedex, France.CS 70001, Laboratory of Toxicology, CHUboulevard du Professeur-Jules-LeclercqLille cedex59037France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 20 février 2019

Summary

Today, NPS are increasingly being related to post-mortem cases, and this problem drastically intensifies as a result of the New Synthetic Opioids (NSOs) surge. Among NSOs, carfentanil (CaF) is the most potent fentanyl analogue and was central to a large number of NSOs-related fatalities in North America, as well as in UE, since 2016. In this worrisome context, this manuscript reports the first CaF-related fatality occurred in France. A 41-years-old man was found dead with a syringe planted under his tongue. This man has a psychiatric follow-up for opiate addiction and his recent medical history included intoxication with fentanyl derivatives. Toxicological investigations of post-mortem samples (blood, urine and hair), and syringe were requested. CaF (with several other psychoactive drugs at non-toxic level) was detected in biological samples and in syringe residue using LC-HRMS, and quantified using LC-MS/MS in blood, urine and hair (from proximal to distal hair section – 3cm length each) at 4.20, 0.40μg/L and 54/114/166pg/mg, respectively. The relatively high post-mortem CaF blood concentration together with the absence of metabolite (especially NorCaF) suggests a sudden death of the victim immediately following a significant CaF dose intake (presumably injected) that can explain the decease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : New psychoactive substances, New synthetic opioids, Carfentanil, Forensic, Post-mortem, LC-HRMS, LC-MS/MS, Metabolites, Hair


Plan


© 2019  Société Française de Toxicologie Analytique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.