Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le scanner des sinus : son utilité en odontologie médico-légale. À propos d’un cas - 26/02/19

The sinuses scan: Its utility in forensic odontology. Apropos of a case

Doi : 10.1016/j.medleg.2018.12.002 
T. Martin a, , C. Georget a, B. Ludes b
a Institut médico-légal de Paris, 1, Place Mazas, 75012 Paris, France 
b CNRS 5288 AMIS, INTS, rue Cabanel, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les chances statistiques d’identifier une victime par le système dentaire en absence de soins et/ou de prothèses dentaires sont a priori nulles. Le recours à un scanner des sinus apporte certaines fois une aide inestimable. La reconstruction en 3 dimensions du crâne et des dents en ante-mortem devient la base de comparaison avec les documents radiographiques, photographiques et l’odontogramme réalisés lors de l’examen dentaire post-mortem. Le cas d’identification traité dans cet article illustre l’utilité du scanner des sinus mis au profit de l’odontologiste médico-légal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Statistically, the chances to identify a victim through dental system, when no care file or dental prosthesis is registered, are eventually equal to zero. Using sinus CT can sometimes be invaluably helpful. The 3D reconstruction of the ante mortem skull and teeth becomes the comparisons basis between radiographic and photographic documents and the completed teeth charting at post mortem examination. The identification case discussed in this article illustrates how useful the sinus scan can be to the forensic odontologist.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Odontologie médico-légale, Identification, Tomodensitométrie

Keywords : Forensic odontology, Identification, Computed tomography


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 10 - N° 1

P. 26-31 - février 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La force contraignante de la nomenclature Dintilhac à l’épreuve du principe de réparation intégrale du préjudice
  • H. Rached, N. Jousset
| Article suivant Article suivant
  • Item no 9. Certificats médicaux
  • G. Quatrehomme, V. Alunni, L. Martrille

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.