Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Coups et blessures volontaires en milieu de travail : étude rétrospective à propos de 326 cas issus de la consultation de médecine légale et d’urgences médico-judiciaires des hôpitaux universitaires de Strasbourg - 26/02/19

Intentional physical violence in the workplace: Retrospective study about 326 cases in the clinical forensic medicine department of Strasbourg's university hospital

Doi : 10.1016/j.medleg.2019.01.002 
C. Zagdoun a, b, , A. Farrugia a, M. Gonzalez b, J.-S. Raul a
a Institut de médecine légale, 11, rue Humann, 67000 Strasbourg, France 
b Service de pathologie professionnelle, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France 

Auteur correspondant. Institut de médecine légale, 11, rue Humann, 67085 Strasbourg cedex, France.Institut de médecine légale11, rue HumannStrasbourg cedex67085France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Dans la littérature, la violence physique en milieu de travail est en majorité décrite au sein du secteur de la santé. Or, tous les travailleurs peuvent être confrontés à ce phénomène, quelle que soit leur profession. Notre objectif est d’améliorer la connaissance de la typologie de ces agressions ainsi que de leurs conséquences physiques et psychiques.

Patients et méthodes

Notre étude a porté sur l’analyse des 326 dossiers de victimes de coups et blessures volontaires en milieu de travail, examinées sur réquisition à la consultation de médecine légale et d’urgences médico-judiciaires de Strasbourg, de 2014 à 2016.

Résultats

Les victimes sont en majorité des hommes (76 %) appartenant à la classe d’âge 30–39 ans (40,2 %) et exerçant dans le secteur du contrôle (53,1 %). L’agresseur, principalement de sexe masculin (88 %), est extérieur à l’entreprise (88,9 %) et porte les coups à mains nues (81,3 %). Les différences notables entre les violences de type internes et externes sont l’utilisation plus fréquente d’objets contondants et la fréquence moindre de violences en réunion dans le cadre des violences internes. Les faits de violence sont principalement responsables de lésions bénignes contusives sur les membres supérieurs et l’extrémité cervico-céphalique. Les femmes et les victimes d’armes à feu ont plus de risque de présenter des répercussions psychologiques.

Conclusion

Ces résultats permettent de formuler des propositions concrètes afin d’améliorer la prise en charge pluridisciplinaire des victimes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

Despite most of publications about intentional physical violence in workplace are described in health sector, all workers, whatever their profession, can be confronted with this phenomenon. Our objective is to improve knowledge of characteristic of these assaults and their physical and psychical consequences.

Patients and methods

We analyse 326 forensic reports of deliberate assault and battery victims, when a forensic medical examination of the victim was conducted upon police request, in the clinical forensic medicine department of Strasbourg's university hospital, from 2014 to 2016.

Results

The majority of victims are men (76%), aged between 30–39 years old (40.2%), and are working in control sector (53.1%). Perpetrator is more often man (88%), who is outside the company (88.9%) and deliver blows with their bare hands (81.3%). Comparatively to external violence, we observed more frequent use of blunt instruments and less gang assault in internal violence. Assaults result in benign lesions like contusions in the upper extremities and in the head and neck regions. Women and victims of gun violence are more likely to experience psychological impact.

Conclusion

Based on these results, recommendations for improving multidisciplinary care procedures have been formulated.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Coups et blessures volontaires, Milieu de travail, Violence physique, Conséquences physiques, Conséquences psychiques

Keywords : Deliberate assault and battery, Workplace, Physical violence, Physical consequences, Psychical consequences


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 10 - N° 1

P. 8-15 - février 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Découverte d’une fracture de l’os hyoïde dans un contexte de franchissement par un véhicule automobile : homicide maquillé en accident ?
  • C. Eyermann, A. Farrugia, A. Tracqui, A. Geraut, M.C. Tortel, C. Cannet, J. Charton, J.S. Raul
| Article suivant Article suivant
  • La force contraignante de la nomenclature Dintilhac à l’épreuve du principe de réparation intégrale du préjudice
  • H. Rached, N. Jousset

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.