Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement chirurgical du cancer du pancréas - 28/02/19

[7-106-A-16]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(19)52875-3 
T. Guilbaud a, b, L. Barbier a, M. Ouaissi b, , E. Salamé a
a Service de chirurgie digestive, oncologique et endocrinienne et de transplantation hépatique, Unité de chirurgie hépatobiliaire et pancréatique et transplantation, Centre hospitalier régional universitaire Trousseau, avenue de la République, 37170 Chambray-les-Tours, France 
b Service de chirurgie digestive, oncologique et endocrinienne et de transplantation hépatique, Unité de chirurgie colorectale, Centre hospitalier régional universitaire Trousseau, avenue de la République, 37170 Chambray-les-Tours, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 01 mars 2019

Résumé

Le cancer du pancréas est essentiellement représenté par l'adénocarcinome canalaire. Son pronostic est mauvais avec un ratio mortalité/incidence de 98 %. La clé du traitement curatif reste l'obtention d'une résection radicale R0. Elle permet d'augmenter le taux de survie globale à 5 ans à 20 %, et de tendre vers une survie médiane de 20 à 22 mois. En revanche, seulement 20 % des tumeurs sont potentiellement résécables au diagnostic. Bien qu'une prise en charge chirurgicale soit clairement contre-indiquée en cas de métastases péritonéales ou hépatiques, 30 % des cancers pancréatiques sont résécables borderlines et peuvent justifier d'une résection veineuse mésentéricoporte associée à la pancréatectomie. La définition d'un cancer résécable borderline, envahissant l'axe mésentéricoporte, et sa prise en charge oncologique ont évolué au cours du temps, en termes d'approche chirurgicale et de traitement périopératoire. La prise en charge actuelle du cancer du pancréas est multidisciplinaire, au décours d'une évaluation globale et locorégionale précise de la maladie où l'examen morphologique de choix est dominé par le scanner thoraco-abdomino-pelvien en coupes fines avec injection. Il permet de différencier les cancers métastatiques ou restreints à la glande pancréatique, qui constituent une situation décisionnelle simple, des cancers résécables borderlines, où la stratégie oncologique et l'approche chirurgicale restent encore largement débattues. La duodénopancréatectomie (DPC) céphalique est l'intervention le plus souvent réalisée ; elle combine la nécessité de limiter les indications abusives, en sélectionnant les patients résécables et opérables, la prise en charge des difficultés potentielles liées à la localisation du pancréas, et une morbidité postopératoire importante nécessitant un plateau technique expert.


Mots-clés : Adénocarcinome pancréatique, Résécables borderlines, Duodénopancréatectomie, Résection veineuse, Splénopancréatectomie, Anastomose pancréaticojéjunale, Anastomose pancréaticogastrique


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.