Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Post-bacterial infection chronic fatigue syndrome is not a latent infection - 01/03/19

Le syndrome de fatigue chronique post-infection bactérienne n’est pas une infection latente

Doi : 10.1016/j.medmal.2019.01.006 
Cléa Melenotte a, , Michel Drancourt a, Jean Pierre Gorvel b, Jean Louis Mège a, Didier Raoult a
a Aix Marseille University, IRD, MEPHI, IHU, méditerranée infection, AP–HM, 13385 Marseille cedex 05, France 
b Aix Marseille University, CNRS, Inserm, CIML, 13288 Marseille cedex 09, France 

Corresponding author at: URMITE, IHU, méditerranée infection, 9-21, boulevard Jean-Moulin, 13005 Marseille, France.URMITE, IHU, méditerranée infection9-21, boulevard Jean-MoulinMarseille13005France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Highlights

Subjective symptoms described in post-infectious chronic fatigue syndromes are still misunderstood and no evidence is available to prove that such symptoms could be related to dormant bacterial infections or to carriage of viable bacteria.
Conversely, latent infection could be defined as an asymptomatic disease prone to reactivation in which the microorganisms are likely to be dormant.
The antibiotic therapy has therefore no place in the treatment of chronic fatigue syndrome and latent infection, except in cases of latent syphilis and latent tuberculosis infection to prevent, after the primary infection, progression to the secondary or tertiary stage of the disease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Post-infectious chronic fatigue syndrome is a public health problem. Etiologies and physiopathological mechanisms are unknown. Some viruses are known to be involved in post-infectious chronic fatigue syndrome, but the role of bacterial infection is still questioned, especially in cases of post-treatment Lyme disease syndrome where subjective symptoms are regularly attributed to the presence of the dormant bacterium without scientific evidence. However, the medical experience of recalcitrant infections, relapses, and reactivations questions the role of “dormant bacteria” in asymptomatic latent infections as well as in subjective symptoms. We summarized scientific literature data on post-bacterial infection chronic fatigue syndrome, the role of dormant bacteria in latent infections, and bacterial asymptomatic carriage. Subjective symptoms described in post-infectious chronic fatigue syndromes are still misunderstood and there is no evidence suggesting that such symptoms could be related to dormant bacterial infection or carriage of viable bacteria. Psychological trauma may be part of these subjective symptoms. Post-infectious chronic fatigue syndrome could nonetheless be due to unknown microorganisms. Antibiotic treatment is not required for latent infections, except for latent syphilis and latent tuberculosis infections to prevent, after the primary infection, progression to the secondary or tertiary stage of the disease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Le syndrome de fatigue chronique post-infectieux représente un enjeu de santé publique. Ses étiologies et mécanismes pathophysiologiques restent inconnus. Certains virus sont impliqués dans le syndrome de fatigue chronique post-infectieux, mais le rôle de l’infection bactérienne est encore remis en question notamment dans le cadre du « Lyme tardif post-thérapeutique » lors duquel les symptômes subjectifs sont régulièrement attribués à la présence de la bactérie dormante, sans preuve scientifique. Toutefois, l’expérience médicale des infections réfractaires au traitement, des rechutes et des réactivations met en doute le rôle de la « bactérie dormante » dans les infections latentes asymptomatiques ainsi qu’en cas de symptômes subjectifs. Nous résumons les données scientifiques issues de la littérature sur le syndrome de fatigue chronique post-infection bactérienne, le rôle des bactéries dormantes dans les infections latentes et le portage bactérien asymptomatique. Les symptômes subjectifs décrits en cas de syndromes de fatigue chronique post-infectieux restent peu compris et aucune donnée ne suggère que ces symptômes peuvent être liés à une infection bactérienne dormante ou au portage de bactéries viables. Un traumatisme psychologique pourrait en partie expliquer ces symptômes subjectifs. Le syndrome de fatigue chronique post-infectieux pourrait néanmoins être dû à des micro-organismes inconnus. Aucun traitement antibiotique n’est requis en cas d’infections latentes, à l’exception d’une syphylis latente ou d’une infection tuberculeuse latente afin de prévenir la progression vers les stades secondaires et tertiaires de la maladie, après l’infection primaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Lyme disease, Latent infection, Post-infectious chronic fatigue syndrome

Mots clés : Maladie de Lyme, Infection latente, Syndrome de fatigue chronique postinfectieux


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 49 - N° 2

P. 140-149 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lyme disease: Insight from social sciences
  • P. Peretti-Watel, J. Ward, R. Lutaud, V. Seror
| Article suivant Article suivant
  • Functional neuroimaging in patients presenting with somatoform disorders: A model for investigating persisting symptoms after tick bites and post-treatment Lyme disease syndrome?
  • E. Guedj, C. Eldin, D. Raoult, J.M. Azorin, R. Belzeaux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.