Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Failure rates of mini-implants inserted in the retromolar area - 06/03/19

Taux d’échec des mini-implants insérés dans la zone rétromolaire

Doi : 10.1016/j.ortho.2019.01.006 
Muhammad Azeem 1, , Muhammad Mudassar Saleem 2, Ahmad Liaquat 3, Arfan Ul Haq 1, Waheed Ul Hamid 4, Mina Masood 4
1 Department of Orthodontics, Dental Section, Punjab Medical College, Faisalabad Medical University, Faisalabad, Pakistan 
2 Department of Oral & Maxillofacial Surgery, Islamabad Medical & Dental College, Islamabad, Pakistan 
3 Department of Oral & Maxillofacial Surgery, UOL, University College of Medicine & Dentistry, Lahore, Pakistan 
4 Department of Orthodontics, de Montmorency College of Dentistry, Lahore, Pakistan 

Muhammad Azeem, Dental Section, Punjab Medical College, Faisalabad Medical University, Faisalabad, Pakistan.Dental Section, Punjab Medical College, Faisalabad Medical UniversityFaisalabadPakistan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Objective

Anchorage reinforcement is an important issue in orthodontic treatment. There is a lack of evidence regarding the failure rate of mini-implants inserted in the retromolar (RM) area, therefore the purpose of this present study was to evaluate the failure rates of mini-implants inserted in the RM area and to evaluate the factors affecting their stability.

Material and methods

This retrospective cohort study of 102 patients (52 female, 55 male; mean age: 18.6years; SD: 5.2years) that had received 110 RM mini-implants for orthodontic treatment from 1.2.2012 to 1.6.2017 was conducted after IRB approval at the department of orthodontics. Clinical notes and photographic images of the patients were analysed to evaluate the dependent and independent variables. The primary outcome was mini-implant failure. Independent variables of patient related factors, mini-implant related factors, orthodontic related factors, surgical related factors, and maintenance-related factors were evaluated by logistic regression models for association to failure rates.

Results

A 23.2% failure rate of mini-implants inserted in the RM area was observed. The patient's right side and inflammation were significantly associated with RM mini-implant failure. The odds ratios (relative risk) for mini-implant failure in the right side, and in mini-implants with inflammation around them were 0.166 and 0.188, respectively.

Conclusions

Failure rate for RM mini-implants were found to be 23.2%. To minimize RM mini-implant failure, clinicians should attempt to reduce inflammation around the mini-implants, especially for mini-implants placed on the right RM area.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Le renforcement de l’ancrage est une question importante en orthodontie. Il n’existe pas suffisamment de données probantes concernant le taux de défaillance des mini-implants insérés dans la zone rétromolaire (RM) ; c’est pourquoi la présente étude visait à évaluer les taux de défaillance des mini-implants insérés dans la zone RM et à évaluer les facteurs qui affectent leur stabilité.

Matériel et méthodes

Cette étude de cohorte rétrospective de 102 patients (52 femmes, 55 hommes ; âge moyen : 18,6 ans ; écart-type : 5,2 ans) ayant reçu 110 mini-implants RM pour le traitement orthodontique du 1.2.2012 au 1.6.2017 a été réalisée après approbation du Comité de protection des personnes du département d’orthodontie. Les notes cliniques et les images photographiques des patients ont été analysées pour évaluer les variables dépendantes et indépendantes. Le critère d’évaluation principal était l’échec du mini-implant. Des modèles de régression logistique ont permis de déterminer les facteurs associés au taux d’échec des mini-implants en prenant en compte les variables indépendantes, facteurs liés aux patients, aux mini-implants, à l’orthodontie, à la chirurgie et à l’hygiène.

Résultats

Un taux de défaillance de 23,2 % des mini-implants insérés dans la zone RM a été observé. Le côté droit du patient et l’inflammation étaient significativement associés à l’échec du mini-implant RM. Les odds ratio (risque relatif) de défaillance des mini-implants du côté droit et de mini-implants avec inflammation périphérique étaient respectivement de 0,166 et 0,188.

Conclusions

Le taux d’échec des mini-implants RM est de 23,2 %. Pour réduire au minimum ce taux, les cliniciens devraient tenter de réduire l’inflammation autour des mini-implants, en particulier les mini-implants placés sur la zone RM droite.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Retromolar mini-implants, Mini-screws, TADS, Failure rate

Mots clés : Mini-implants rétromolaires, Mini-vis, TADS, Taux d’échec


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 1

P. 53-59 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • 3-dimensional finite element analysis of the outcomes of Alexander, Gianelly, Roth and MBT bracket prescription
  • Mauro Cozzani, Arash Azizi, Sara Eslami, Alireza Darnahal, Amirparham Pirhadirad, Abdolreza Jamilian
| Article suivant Article suivant
  • Surface topography of plain nickel-titanium (NiTi), as-received aesthetic (coated) NiTi, and aesthetic NiTi archwires sterilized by autoclaving or glutaraldehyde immersion: A profilometry/SEM/AFM study
  • Milad Shamohammadi, Elham Hormozi, Mehrnaz Moradinezhad, Mina Moradi, Masoumeh Skini, Vahid Rakhshan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.