Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les infirmiers de pratique avancée français, de la vision à la mise en œuvre au sein d’un établissement de santé mentale - 07/03/19

French advanced practice nurses, from vision to the implementation in heath mental care hospital

Doi : 10.1016/j.refiri.2018.12.002 
Jane-Laure Danan, RN, MSc, PhD a, d, , Jonathan Biglietto, RN, MSc, PhD-c b, c, d, Florence Perquier, PhD b, Arnaud Torne Celer, RN, MSc b, Sita Gakou, RN, MSc b, Monique Ostermeyer, RN, MSc b, Francois Giraud-Rochon, coordonnateur général des soins e, Ouassila Chermak, MD b : praticien hospitalier
a Métropole du Grand-Nancy, 22, Viaduc Kennedy, 54000 Nancy, France 
b GHU Paris Psychiatrie et neurosciences, 1, rue Cabanis, 75014 Paris, France 
c Université de Lorraine, école doctorale BIOSE, galerie de l’Atrium, bâtiment du 2e cycle, campus sciences, boulevard des Aiguillettes, BP 70239, 54505 Vandœuvre-lès-Nancy cedex, France 
d Équipe Prisme, service de pédopsychiatrie, laboratoire Interpsy, 5, allée Morvan, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
e Direction des soins, centre hospitalier de Salon-de-Provence, 207, avenue Julien-Fabre, 13300 Salon-de-Provence, France 

Auteur correspondant. EA 7299, université de Lorraine, direction des soins, 6-10, rue Pierre-Bayle, 75020 Paris, France.EA 7299, université de Lorraine, direction des soins6-10, rue Pierre-BayleParis75020France

Résumé

Au niveau international, la pratique avancée a su s’intégrer au sein de nombreux systèmes de santé depuis les années 1960, toutefois, en France, sa reconnaissance n’est que récente avec la promulgation de la loi du 26 janvier 2016, dont les textes et décrets viennent juste de paraître. Or, le contexte sanitaire français accuse depuis un certain temps déjà un vieillissement global de la population associé à une augmentation des pathologies chroniques non infectieuses, ainsi qu’une démographie soignante tendue. De plus, une hyperspécialisation des disciplines médicales complexifie les parcours de soins. Il paraît donc nécessaire de repenser les organisations soignantes. Conscient de ces besoins émergents, l’hôpital Maison-Blanche (membre du GHU Paris-Psychiatrie et Neurosciences), assurant les soins en santé mentale de la population du Nord et de l’Est parisien, a été le pionnier dans la mise en œuvre de la pratique avancée avec l’entrée en master d’une infirmière diplômée d’État, et le développement de partenariats auprès d’universités dès 2012. En 2014, dans ce même objectif, l’établissement a été associé à l’expérimentation PréfICS (préfiguration d’infirmiers cliniciens spécialisés) conduite par l’Agence régionale de santé Île-de-France (ARS IDF). L’Établissement public de santé Maison-Blanche développe la pratique avancée autour de cinq programmes expérimentaux jusqu’en 2017. Ces programmes permettent l’amélioration de l’accès, de la qualité et de la coordination des soins auprès d’un public suivi en psychiatrie. Cette équipe va progressivement se structurer autour d’une unité fonctionnelle indépendante (UF) mais rattachée au centre de responsabilité financier de la direction des soins. La responsabilité de l’UF est confiée à une chargée de mission titulaire d’un PhD.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Although advanced practice nursing has been part of health systems worldwide since the 1960s, its recognition has only taken place recently in France. The texts and decrees fulfilling the French Health law no 2016-41 of 26 January 2016 have just been published. Nowadays, the French sanitary context shows both an overall aging of population, associated with increasing non-infectious chronic diseases, and an overspecialization of medical practices. As care pathways tend to be more complex, it now seems necessary to rethink healthcare organizations. The Maison-Blanche Public Hospital, member of the “Paris-Psychiatry & Neurosciences” territorial hospital group, is providing mental healthcare to the population of the Northeastern districts in Paris. This institution is aware of the emerging needs, which have been previously mentioned and has pioneered the implementation of advanced practice nursing since 2012. It all started with a registered nurse pursuing a mental health-oriented Master course, as well as partnerships with universities. In a similar perspective, Maison-Blanche has taken part in the PrefICS, a programme promoted by the Regional Healthcare Agency (Agence régionale de santé – Île-de-France), which is in charge of the healthcare policy management on a regional scale. This PrefICS program, namely “Prefiguration d’Infirmiers Cliniciens Spécialisés” or Clinical Nurse Specialist's prefiguration, intends to structure advanced practice nursing within the hospital framework. Maison-Blanche is now carrying out the development of the advanced practice in nursing by gathering five Advanced Practice Nurses (APN) in connection to five initiatives aiming at a better coordination, access to care and better quality of care. These APN have or are completing their MSc and are attached to a dedicated functional unit, under the supervision of coordinator PhD in health sciences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : France, Infirmier de pratique avancée, Organisation hospitalière, Psychiatrie et santé mentale

Keywords : Advanced practice nurse, France, Hospital staffing and healthcare system, Psychiatry and mental health care


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 5 - N° 1

P. e37-e47 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une revue intégrative sur le stage en dyade pour l’amélioration de la formation infirmière de premier cycle au Québec
  • Karyne Duval, Sophie Poulin, Diane Barras, Sandra Laliberté, Kathleen Lechasseur, Maria Cecilia Gallani
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation d’une expérience pilote sur l’enseignement à distance du module de nursing de base : étude descriptive auprès des étudiants tunisiens en instrumentation opératoire
  • Saloua Amrani Gana, Mohamed Ayoub Tlili, Lilia Cheniti Belcadhi, Wiem Aouicha, Souad Chelbi, Mohamed Ben Dhiab

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.