Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation de la scintigraphie de ventilation/perfusion chez les patients diagnostiqués avec une embolie pulmonaire – Données du registre RIETE - 08/03/19

Doi : 10.1016/j.mednuc.2019.01.007 
P.B. Bonnefoy 1, , N. Prevot 1, L. Bertoletti 2, A. Sanchez 1, J. Lima 3, L. Font 4, A. Gil Díaz 5, P. Llamas 6, J. Aibar 7, M. Monreal 8
1 Médecine nucléaire, CHU Saint-Étienne, hôpital Nord, Saint-Étienne 
2 Médecine vasculaire et thérapeutique, CHU Saint-Étienne, hôpital Nord, Saint-Étienne 
3 Pneumonology, Hospital Universitario de Valme, Sevilla 
4 Haematology, Hospital de Tortosa Verge de La Cinta, Tarragona 
5 Internal Medicine, Hospital Universitario de Gran Canaria Dr. Negrín, Las Palmas 
6 Haematology, Hospital Universitario Fundación Jiménez Díaz, Madrid 
7 Internal Medicine, Hospital Clínic, Barcelona 
8 Internal Medicine, Hospital Universitari Germans Trias I Pujol, Badalona, Barcelona 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La scintigraphie de ventilation/perfusion est la première modalité validée pour remplacer l’angiographie pulmonaire dans le diagnostic d’embolie pulmonaire. Elle apparaît aujourd’hui comme un examen de deuxième ligne après l’angio-TDM pulmonaire. L’objectif de l’étude est de décrire l’évolution de la réalisation de la scintigraphie et de l’angio-TDM dans le diagnostic d’EP et de comparer les caractéristiques cliniques des patients en fonction de la modalité diagnostique.

Matériel et méthode

Nous avons réalisé une étude épidémiologique descriptive à partir du registre Registro Informatizado de Enfermedad ThromboEmbolica (RIETE) qui collige les informations de patients diagnostiqués pour une embolie pulmonaire symptomatique, avec notamment la modalité utile au diagnostic. Le nombre d’examens réalisés par année de 2007 à 2017 et les paramètres épidémiologiques, cliniques ainsi que les comorbidités associées ont été étudiés.

Résultats

Sur la totalité de la période, 26 540 patients ont été inclus dans l’analyse. L’angio-TDM pulmonaire seul assure 87,7 % des diagnostics d’EP symptomatique contre 7,8 % pour la scintigraphie seule. Sur les années extrêmes de notre période d’étude, le nombre de scintigraphies est passé de 513 (13 %) à 229 (5,3 %), soit une diminution relative de 59 %. Toutefois, la population ciblée par scintigraphie apparaît différente de celle ciblée par angio-TDM, ce qui peut expliquer la persistance de cette modalité d’imagerie. En effet, ces patients sont plus âgés (72,7 ans vs 66,7, p<0,001) et présentent plus de comorbidités comme l’insuffisance cardiaque (OR [IC95]=1,87 [1,25–2,80]), l’insuffisance rénale sévère (OR [IC95]=10,6 [7,49–15,0]), l’insuffisance respiratoire chronique (OR [IC95]=1,50 [1,07–2,11]) et le diabète (OR [IC95]=2,04 [1,50–2,77]).

Conclusion

Actuellement, l’embolie pulmonaire est diagnostiquée majoritairement par angio-TDM. Même si la scintigraphie ventilation/perfusion ne représente qu’une faible proportion des examens diagnostiques, elle perdure dans le temps, se stabilise en proportion depuis 4 ans et apparaît dédiée à une population plus âgée et avec plus de comorbidités. La caractérisation de cette population permettra de l’étudier spécifiquement pour valider les innovations de la médecine nucléaire dans cette indication comme la technique de tomoscintigraphie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Embolie pulmonaire, Scintigraphie pulmonaire


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 174-175 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • TEP-TDM au 18F-FDG et critères de Duke dans la suspicion d’endocardite
  • V. Pretet, C. Blondet, X. Argemi, Y. Hansmann, I.J. Namer, A. Imperiale
| Article suivant Article suivant
  • Valeur pronostique du TBR aortique en TEP 18F-FDG concernant la survenue d’évènements athéro-thrombotiques chez des patients suivis pour maladie athéromateuse
  • M. Sinigaglia, N. Mikail, C. Kefti, E. Meseguer, E. Guidoux, L. Cabrejo, P. Lavallée, L.J. Feldman, P. Amarenco, F. Hyafil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.