Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparaison entre scintigraphie aux leucocytes marqués et TEP au 18FDG pour le diagnostic et le suivi thérapeutique de l’ostéomyélite de la base du crâne - 08/03/19

Doi : 10.1016/j.mednuc.2019.01.010 
L. Sarda Mantel 1, , P.A. Vion 1, B. Verillaud 2, F. Paycha 1, A. Benada 1, P. Vironneau 2, G. El Deeb 3, I. Peretti 1, P. Herman 2
1 Médecine nucléaire, groupe hospitalier Lariboisière, AP–HP, Paris 
2 ORL, groupe hospitalier Lariboisière, AP–HP, Paris 
3 Pharmacie, groupe hospitalier Lariboisière, AP–HP, Paris 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

L’ostéomyélite de la base du crâne (OBC) est une maladie rare mais qui menace le pronostic vital, observée chez les patients diabétiques âgés avec un risque élevé de récidive et une gestion thérapeutique difficile. Les modalités d’imagerie morphologique (scanner et IRM) sont utiles pour le diagnostic, mais pas pour l’évaluation de la réponse thérapeutique. Certaines études ont mis en évidence l’utilité de la scintigraphie aux leucocytes radiomarqués (LS) pour le diagnostic initial et l’évaluation de la réponse au traitement dans les OBC. La TEP/TDM au 18F-FDG (TEP-FDG) est une autre modalité d’imagerie fonctionnelle très sensible pour la détection de l’inflammation et de l’infection, avec une meilleure résolution spatiale que la LS, mais n’a jamais été évaluée dans l’OBC. Le but de cette étude était de comparer la TEP-FDG et la LS pour le diagnostic initial et la confirmation de la guérison dans l’OBC.

Design de l’étude

Nous avons inclus rétrospectivement, de février 2014 à octobre 2016, tous les patients (n=12) atteints d’OBC confirmée (ostéolyse sur la TDM) ayant eu une LS et une TEP-FDG à 2 reprises : lors du diagnostic initial et après six semaines d’antibiothérapie. Tous les patients ont été suivis au moins 17 mois après la fin de l’antibiothérapie.

Méthodes

Les données cliniques, biologiques, TDM, LS, TEP-FDG et de suivi ont été recueillies. Les images LS (planaires et TEMP/TDM réalisées 4h et 24h après injection intraveineuse de leucocytes-Tc-99m-HMPAO autologues) et les images TEP-FDG ont été interprétées visuellement et quantifiées. Les variables quantitatives ont été SUVmax pour la TEP-FDG et le rapport d’activité entre la lésion et le tissu sain controlatéral (L/NL) pour la LS.

Résultats

Un patient avait des données de suivi manquantes et a été exclu. Lors du diagnostic initial, la LS et la TEP-FDG étaient positives chez 10/11 et 11/11 patients respectivement (L/NL : 3,84±0,90 ; SUVmax : 6,03±2,93). Après 6 semaines d’antibiothérapie, selon les données de suivi ultérieur, 6/11 patients étaient guéris. Parmi les patients guéris, 6/6 avaient une seconde LS négative et 4/6 avaient une seconde TEP-FDG faussement positive (SUVmax : 4,37±3,6). Pour les patients non guéris après 6 semaines d’antibiothérapie, la seconde LS était positive pour 4/5 d’entre eux (L/NL : 2,23±0,96) et la TEP-FDG était positive chez 5/5 patients (SUVmax : 6,65±3,76). Au total, dans les OBC, la scintigraphie aux leucocytes marqués apparaît plus performante que la TEP-FDG pour confirmer ou infirmer la guérison après 6 semaines de traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : 18F-FDG, Ostéomyélite, TEMP/TDM, Traitement


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 176 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison des performances de la TEP au 18F-FDG et de la scintigraphie aux leucocytes marqués dans les infections de dispositifs d’assistance ventriculaire gauche
  • C. De Vaugelade, C. Mesguich, K. Nubret Le Coniat, C. Greib, L. Barandon, L. Bordenave, G. Tlili
| Article suivant Article suivant
  • Le [68Ga]-NODAGA-(RGD)2 est-il le radiotraceur de choix pour la caractérisation en imagerie TEP de la mutation IDH1 dans les glioblastomes ?
  • A. Clement, M. Doyen, B. Lemasson, R. Filosa, M. Beaumont, M. Bailing, J. Felblinger, G. Karcher, A. Verger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.