Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact de la TEP/TDM au [68Ga]-PSMA-11 dans le ciblage thérapeutique des patients en récidive biologique d’adénocarcinome prostatique - 08/03/19

Doi : 10.1016/j.mednuc.2019.01.016 
A. Skanjeti 1, , A. Dhomps 1, T. Foret 1, W. Sotlar 1, F. Hallouard 2, C. Darcissac 3, M. Fraysse 3, J. Tordo 1
1 Médecine nucléaire Lyon Sud, hospices civils de Lyon, Pierre-Bénite 
2 Pharmacie, groupement hospitalier, hospices civils, Lyon 
3 Radiopharmacie, hospices civils, Lyon 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les traitements focalisés à visée curative deviennent une pratique courante chez les patients atteints d’adénocarcinome prostatique en récidive biologique dans le but de prolonger la survie globale et la survie sans récidive. La TEP/TDM au [68Ga]-PSMA-11 (TEP-PSMA) ne dispose pas encore d’AMM en France, mais plusieurs études internationales rapportent une meilleure sensibilité de cette technique par rapport à la TEP/TDM à la [18F] Fluorocholine (TEP-Choline). L’objectif de cette étude est d’établir l’impact de la TEP-PSMA dans la prise en charge des patients en récidive biologique avec une TEP-Choline négative ou non concluante.

Sujets et méthodes

Vingt-trois patients consécutifs ont bénéficié d’une TEP-PSMA entre juillet 2017 et février 2018 (âge moyen 71,3 ans : intervalle 62,7–81,4) dans un contexte de récidive biologique (PSA moyen 6,07ng/mL : intervalle : 0,21–58,49, temps de doublement moyen 10,3 mois, intervalle 1,5–27,9), à la suite d’une TEP-Choline négative (15) ou non concluante (8). Les traitements validés en RCP ainsi que les données liées à l’adénocarcinome prostatique comme date de diagnostic, PSA initial, PSA avant la TEP-PSMA, cinétique et temps de doublement du PSA, score de Gleason au diagnostic, stades T, N et M ainsi que les données d’imagerie ont été analysées.

Résultats

La TEP-PSMA était positive chez 20 patients (PSA 6,79±12,91 ; temps de doublement 10,33±8,16) et négative pour 3 patients (PSA 1,25±1,64, p=0,0826 ; temps de doublement 10,07±10,77, p=0,96), pour un taux de détection estimé à 87 %. Quatorze des patients avec une TEP-PSMA positive avaient bénéficié auparavant d’une TEP-Choline négative. La récidive était localisée au niveau de la loge prostatique chez 12 patients, en regard d’adénopathies locorégionales pour 13 patients et métastatique osseuse chez 3 d’entre eux. La TEP-PSMA a été suivie par un traitement focalisé comme la radiothérapie chez 6 patients et l’HIFU chez 5 patients. Les autres patients ont été traités par des thérapies systémiques ou surveillés.

Conclusion

La TEP-PSMA permet l’instauration d’un traitement focal chez quasiment la moitié des patients en récidive biologique, d’autant plus que dans notre cohorte, plus de 2/3 des patients avec une TEP-PSMA positive présentaient une TEP-Choline négative. L’autorisation d’utilisation clinique de la TEP-PSMA chez les patients en récidive biologique devrait donc permettre d’éviter une prise en charge sous optimale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer de la prostate, 68Ga, 18F-FCH


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 179 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’apport du TEP/IRM sur les décisions thérapeutiques en oncologie digestive
  • M. Hommada, O. Mangana, I. Buvat, P. Wind, M. Soussan
| Article suivant Article suivant
  • L’analyse combinée de la TEP au 18F-FDG et de la TDM améliore le bilan d’extension ganglionnaire initial des cancers de la vessie infiltrants
  • A. Girard, M. Rouanne, S. Taconnet, A. Girma, C. Radulescu, E. Le Stanc, J.F. Grellier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.