Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

TEP–TDM au 18-FDG et ostéosarcomes (à propos de 46 cas) - 08/03/19

Doi : 10.1016/j.mednuc.2019.01.059 
S. Choukry , J. Benouhoud, S. Nadi, S. Zouine
 Médecine nucléaire, CHU Ibn Rochd, Casablanca 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’ostéosarcome est une tumeur osseuse primitive dérivant des ostéoblastes. C’est un cancer assez rare qui ne représente que 0,2 % de l’ensemble des tumeurs malignes, cependant il constitue le cancer osseux le plus fréquent chez l’adolescent et l’enfant. La tomographie par émission de positons couplée à la tomodensitométrie (TEP–TDM) est une méthode d’imagerie médicale pratiquée en médecine nucléaire, qui mesure en trois dimensions une activité métabolique d’un organe grâce aux émissions produites par les positons issus d’un produit radioactif injecté au préalable. Le but de notre travail est de montrer l’apport de la TEP–TDM dans le bilan d’extension initial des ostéosarcomes à travers une étude de cas réalisée sur des patients suivis pour ostéosarcome.

Matériels et Méthodes

Notre étude inclus tous les patients suivis pour un ostéosarcome confirmé et admis en service de médecine nucléaire entre janvier 2010 et septembre 2017 pour la réalisation d’une TEP–TDM au 18-FDG dans le cadre d’un bilan d’extension initial (46 cas).

Résultats

L’âge moyen des patients était de 15 ans, avec une prédominance masculine (25 vs 21) soit 54 % de sexe masculin et 46 % de sexe féminin. La localisation tumorale la plus fréquente était au niveau du genou (65 %), au niveau de la hanche (23 %), au niveau du rachis (9 %) et au niveau du crâne et de la mâchoire (3 %). L’examen TEP–TDM retrouve des métastases pulmonaires chez 32 patients et des localisations osseuses secondaires chez 12 patients. Un hypermétabolisme localisé au lit tumoral et aux parties molles adjacentes a été retrouvé chez 10 patients.

Conclusion

L’ostéosarcome est une tumeur osseuse rare mais qui présente le plus souvent des métastases au moment du diagnostic, d’où l’intérêt de la TEP–TDM qui permet une étude toto-corporelle avec étude du site tumoral et des métastases à distance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : 18F-FDG, Oncologie, Ostéo-articulaire


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 192 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rhabdomyosarcome embryonnaire à cellules fusiformes de l’orbite : piège rare en TEP/TDM au 18FDG
  • A. Moubtakir, S. Dejust, P. Lalire, K. El Farsaoui, A. Ainouche, C. Pluchart, D. Morland, D. Papathanassiou
| Article suivant Article suivant
  • Concordance entre la TEP au FDG et l’IRM au cours du myélome multiple
  • A. Louzoun, M. Toledano, M. Hommada, M. Soussan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.