Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Carcinome papillaire de la thyroïde sur kyste du tractus thyréoglosse : à propos d’un cas - 08/03/19

Doi : 10.1016/j.mednuc.2019.01.074 
S. Elmselmi 1, , F. Fokoue 1, N. Alaoui Ismaili 1, H. El Ouahabi 2
1 Médecine nucléaire, CHU de Hassan Il, Fès 
2 Endocrinologie, diabétologie E, CHU de Hassan II, Fès 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le kyste du tractus thyréoglosse (KTT) est une malformation cervicale congénitale, secondaire à une persistance anormale du canal thyréoglosse. C’est la malformation la plus fréquente de la région cervicale, néanmoins sa dégénérescence reste rare. Il s’agit le plus souvent d’un carcinome de type papillaire. Le but de ce travail est de rapporter le cas d’une patiente qui présente un carcinome papillaire sur un KTT.

Observation

Il s’agit d’une patiente âgée de 38 ans, sans antécédents pathologiques particuliers, en dehors d’un antécédent familial de carcinome différencié de la thyroïde. Elle avait consulté pour une tuméfaction cervicale antérieure évoluant depuis 4 ans, le diagnostic d’un kyste du tractus thyréoglosse a été retenu. La patiente a bénéficié d’une exérèse chirurgicale du kyste dont l’examen anatomo-pathologique est revenu en faveur d’un carcinome papillaire de la thyroïde de 5mm sur KTT. Une thyroïdectomie totale avec un curage ganglionnaire ont été réalisés sept semaines plus tard. L’étude histologique a révélé un micro-carcinome papillaire thyroïdien dans sa variante vésiculaire non encapsulé sans emboles vasculaires avec la présence de métastase ganglionnaire médiastino-récurentielle. Un complément thérapeutique par irathérapie à 3,7GBq a été effectué. Le bilan d’efficacité à six mois a objectivé un taux de thyroglobuline inférieur à un et une carte blanche isotopique au balayage corps entier. La patiente reçoit une opothérapie à base de L thyroxine.

Discussion et Conclusion

La transformation maligne des KTT est rare. Elle est généralement de découverte fortuite à l’examen anatomo-pathologique après exérèse chirurgicale. Sa prise en charge reste la même que celle du cancer différencié de la thyroïde.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer différencié de la thyroïde


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 198 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement de la maladie de Basedow chez l’enfant par l’iode 131. À propos de deux cas
  • T. Bounab, B. Ghennam, I.M. Zitouni, L. Derai, G. Chalal, M. Medjaher, E.M. Haffaf
| Article suivant Article suivant
  • Localisation rare de carcinome papillaire sur kyste du tractus thyréoglosse
  • W. Amouri, T. Dardouri, I. Jardak, M. Maaloul, F. Hamza, F. Kallel, S. Charfeddine, K. Chtourou, F. Guermazi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.