Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement de la maladie de Basedow chez l’enfant par l’iode 131. À propos de deux cas - 08/03/19

Doi : 10.1016/j.mednuc.2019.01.073 
T. Bounab , B. Ghennam, I.M. Zitouni, L. Derai, G. Chalal, M. Medjaher, E.M. Haffaf
 Médecine nucléaire et imagerie moléculaire, hôpital central de l’armée Dr Mohamed-Seghir-Nekkache, Alger 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

La maladie de Basedow est une pathologie rare chez l’enfant, représentant la principale cause d’hyperthyroïdie. Son traitement repose principalement sur les antithyroïdiens de synthèse et la chirurgie. L’irathérapie reste un sujet de controverse. Nous rapportons deux cas de maladie de Basedow chez l’enfant traités par l’iode 131.

Matériels et méthode

Premier cas : fille de 10 ans, suivie pour hyperthyroïdie depuis 5 ans. Bilan biologique : TSH=0, 05mUI/L, FT4=12, 6pg/mL, TRAB=5,6U/L (positif) ; Échographie : goitre hétérogène (volume total=17cc) ; Scintigraphie thyroïdienne : goitre diffus hypercaptant. Patiente mise sous Carbimazole 30mg/J, suite à la rechute après sevrage une irathérapie a été indiquée. Deuxième cas : fille de 14 ans, suivie pour hyperthyroïdie depuis 3 ans, bilan biologique : TSH=0,014mUI/L, FT4=22,68pg/mL, TRAB=4,2U/L (positif). Échographie : goitre hétérogène hypervascularisé (volume total=30cc) ; Scintigraphie thyroïdienne : goitre diffus hypercaptant. Patiente traitée initialement par Carbimazole 15mg/J, arrêté suite à des effets secondaires digestifs. Une irathérapie a été indiquée par la suite.

Résultats

Les deux patientes ont été traitées par radiothérapie métabolique à l’iode 131 avec des activités respectives de 185MBq et 259MBq pour lesquelles nous avons obtenu dans un délai de 3 mois une hypothyroïdie qui a été substituée par Lévothyroxine sodique.

Conclusion

Devant son efficacité, le traitement de la maladie de Basedow chez l’enfant par l’iode 131 doit être envisagé si échec du traitement médical dont la durée dépasse les 3 années, et constitue une alternative au traitement chirurgical qui est associé à un taux élevé de complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Irathérapie, Jeune, Scintigraphie, Traitement


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 198 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Suivi des patients avec thyroglobuline élevée et balayage I131 négatif
  • W. Amouri, I. Jardak, M. Maaloul, F. Hamza, F. Kalle, S. Charfeddine, K. Chtourou, F. Guermazi
| Article suivant Article suivant
  • Carcinome papillaire de la thyroïde sur kyste du tractus thyréoglosse : à propos d’un cas
  • S. Elmselmi, F. Fokoue, N. Alaoui Ismaili, H. El Ouahabi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.